Pénurie d’eau à Saint-Louis : le mal persiste …

Les pénuries d’eau qui traumatisent la capitale n’épargnent pas la ville tricentenaire. Les quartiers périphériques souffrent depuis plusieurs jours d’interruptions intempestives sans qu’aucune communication soit faite sur les désagréments à subir par les usagers. Pikine est l’une des zones les plus touchées de la ville.  Le mal s’est aggravé, ce vendredi où aucune goutte d’eau n’a coulé à travers le robinet. Pour étancher leur soif, les populations se procurent des sachets d’eau vendus dans les boutiques. Les moins nantis cherchent l’eau de pluie.  La colère attisée par ces privations risque de provoquer un nouveau soulèvement des populations de Pikine. Ces dernières excédées avaient investi la route nationale en septembre 2014 pour exprimer leur ras-le-bol.

Source : ndarinfo




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*