,

Plus de 282 morts sur les routes en 8 mois

Avec plus de 282 morts en huit mois (de janvier à juin) sur les routes du pays, l’année 2017 est partie pour être l’une des plus meurtrières au Sénégal, en dépit de l’adoption des 10 mesures retenues en Conseil interministériel de mars dernier sur la sécurité routière.
Le directeur des transports routiers, Cheikhou Oumar Gaye rappelle que « les mesures prises sur le durcissement des points de contrôle au niveau de la visite technique restent toujours de mise. Au niveau de la délivrance des permis aussi, la tolérance zéro demandée par le chef de l’État est toujours appliquée. Tous les points concernant les 10 mesures sont toujours appliquées », insiste le directeur des transports routiers. Dans les colonnes de Sud Quotidien, il promet de « reprendre les brigades mixtes, sous formes d’opérations coup de poing. Il y avait du ralenti avec la campagne pour ne pas gêner les différentes parties en compétition. Maintenant, on va redéployer tous les moyens pour lutter contre les accidents », promet-il.

senepeople

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

TABASKI : L’UNCS INVITE L’ETAT À METTRE EN PLACE UNE STRATÉGIE D’HOMOLOGATION DES PRIX

TABASKI : 20.000 MOUTONS POUR SATISFAIRE LA DEMANDE DES POPULATIONS DE KOLDA