Plus de 60% des Britanniques HOSTILES à la vente D’ARMES à l’Arabie saoudite

Une majorité de Britanniques s’opposent à la vente d’armes à l’Arabie saoudite, premier importateur d’équipements militaires produits par le Royaume-Uni. D’après un sondage réalisé par l’ONG Campaign Against the Arms Trade (CAAT), 62 % des Britanniques estiment qu’il est inacceptable de vendre les armes au royaume saoudien, rapporte dimanche le quotidien The Guardian.

Dans le même temps, seuls 25 % des sondés croient que leur pays doit promouvoir la vente d’équipements militaires aux pays étrangers, alors que 71 % d’entre eux estiment que Londres ne doit pas fournir des armes aux gouvernements soupçonnés de violer le droit humanitaire international. Le 7 février prochain, le groupe CAAT contestera devant la Cour suprême du Royaume-Uni la récente décision du gouvernement britannique de poursuivre les ventes d’armes à l’Arabie saoudite.

Londres est régulièrement accusé par des organisations humanitaires d’alimenter le conflit au Yémen en fournissant des armes à Riyad qui mène une coalition internationale combattant les insurgés Houthis dans ce pays. Depuis le début de l’intervention de la coalition au Yémen en mars 2015, Londres a signé pour plus de trois (3) milliards de livres sterling (3,5 mds EUR) de contrats de livraison d’armes à Riyad. Il s’agit d’avions de combat, de drones, de roquettes, de bombes, ainsi que de véhicules blindés et de chars.




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*