,

Podor : Quinze villages disent non au projet Marocain

Quinze villages  disent non au projet marocain dans les communes de Dodel et Demette. Les 10.000 ha de terre octroyés au projet marocain Adouha continuent de faire couler beaucoup d’encre et de salive dans le département de Podor.

Pour beaucoup ce bail de 40ans est un non sens car la société marocaine n’a déboursé que 2 milliards pour bénéficier de l’exploitation de ces terres pour un projet de riziculture.Comme pour désavouer les autorités à la tête des deux collectivités qui vont accueillir le projet,les populations de quinze villages se sont réunies à Dara Halaybe pour exprimer leur désapprobation. Nos sources rapportent que ces villages ont à travers leurs représentants pris la décision de s’opposer farouchement à ce qu »ils considèrent comme une façon de les humilier.

Pour faire face des actions seront planifiées pour dire non .Les prochains jours nous édifieront dans ce département où le souvenir de Fanaye reste vivace dans l’esprit des populations avec les morts enregistrés lors d’une manifestation anti Senhuile du nom d’un projet italien qui devait s’installer dans la localité .

 

Source : podorinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

L’UEMOA VEUT LEVER 3300 MILLIARDS DE FCFA SUR LE MARCHÉ FINANCIER RÉGIONAL

Protection de l’enfant à Vélingara Les élus locaux outillés