,

Point de presse Khalifa SALL avec Serigne Moustapha SY

Quarante-huit heures après le point de presse du procureur de la République, le maire de Dakar réagit.
Khalifa SALL fait face, en ce moment même, à la presse pour informer qu’il a été convoqué par le doyen des juges, demain lundi. Faisant le lien entre cette convocation et les accusations de Serigne Bassirou GUEYE.

Aux côtés de Serigne Moustapha SY, le maire de Dakar s’est longuement arrêté sur la Caisse d’avance pour balayer d’un revers de la main les accusations du procureur. Khalifa SALL indique n’avoir pas répondu aux questions des enquêteurs et qu’il a préféré donner les réponses aux Sénégalais. Khalifa SALL indique n’avoir pas répondu aux questions des enquêteurs et qu’il a préféré donner les réponses aux Sénégalais. Pour lui, la Caisse d’avance de la maire de Dakar existe bien avant l’indépendance du Sénégal. Et cette procédure n’est rien d’autre qu’une tentative de liquidation d’un adversaire politique. «Aucun maire n’a jamais expliqué comment il a dépensé ces fonds (de la caisse d’avance, Ndlr). Ils sont tous partis avec les archives concernant cet argent. Parce qu’ils savaient que ces fonds servent à des démunis, à des populations malades (…) Personne d’entre eux n’a jamais rendu compte», soutient Khalifa SALL. Avant d’indiquer qu’il a déclaré son patrimoine au lendemain de son élection à la mairie de Dakar et qu’il n’a pas peur d’aller à la CREI.
Estimant avoir été jeté en pâture aux Dakarois, Kalifa SALL explique que cette affaire lui fait d’autant plus mal qu’elle a touché à sa famille. Parlant de sa mère qui serait malade, le responsable socialiste s’arrête net et verse des larmes.

Source : xalimasn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Les États-Unis ont GASPILLÉ de l’argent pour RIEN au Proche-Orient, selon Donald Trump

Khalifa Sall: « Le rapport de l’Ige n’a jamais fait état de faux ni de détournement et je défie le président Macky Sall de le rendre public »