Pollution liée à l’utilisation du mercure : Kédougou et Tambacounda très exposées au cancer

Au-delà des risques liés à la recherche de l’or, les orpailleurs des régions de Tambacounda et Kédougou font face à la menace du mercure.
Ce métal liquide à température ambiante brillant et blanc argenté, est source d’implications négatives sur la santé des populations.

D’après Le Quotidien, le Sénégal émet 26 tonnes de mercure par an. Le journal de Yoff révèle que les zones les plus touchées par l’utilisation du mercure se trouvent dans l’Est du Sénégal.
Senxibar

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*