,

Pour 2000 Fcfa, un boulanger tue son ami à coups de ciseaux écopé d’une peine de 20 ans…

Mouhamadou Lamine Diba va passer les 20 prochaines années de sa vie en prison. En effet, pour une banale dispute de vol de 2000 FCfa, ce boulanger âgé de 34 ans, a tué son ami Ibrahima Hanne à coups de ciseaux, et déclare s’être défendu après avoir reçu des coups de barre de fer à trois reprises.

Né en 1983, Mouhamadou Lamine Diba a été reconnu coupable du meurtre de Ibrahima Hanne par la Chambre criminelle de Diourbel. Les faits remontent au 6 octobre 2016 à Touba Madyana dans la matinée, les deux amis se sont retrouvés à « Mbar Ya » et après quelques minutes de discussion, l’accusé a pris congé de son ami pour aller prendre son petit déjeuner.

Arrivé sur les lieux, il a constaté que son billet de 2000 francs avait disparu, c’est ainsi qu’il est allé réclamer son argent à Ibrahima Hanne avec qui, il partageait le même banc. Il s’en est suivi une bagarre qui a viré au drame, car Mouhamadou s’est emparé d’une paire de ciseaux et l’a planté dans la région du cœur de la victime. Ibrahima Hanne a perdu la vie quelques heures après son évacuation à l’hôpital Touba.

Devant les enquêteurs, l’accusé a reconnu les faits qui lui sont reprochés et a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de blesser la victime. Une déclaration qu’il a battu en brèche devant le juge d’instruction. Par contre il reconnait avoir donné un coup de ciseaux à Ibrahima  dans la région du cœur. Selon lui, il s’est défendu car la victime l’avait frappé avec une barre de fer à trois reprises. Ce qui a été démenti par Cheikh Dieng, un témoin des faits qui déclare que la victime n’était pas armée de bâton.

L’accusé n’en est pas à sa première condamnation, il a été jugé pour des faits de détention de chanvre indien et avait été condamné à six mois de prison ferme. Mais cette fois-ci, il a écopé d’une peine de 20 ans de travaux forcés et d’une amende de 5 millions de francs Cfa à payer à la maman de la victime.

senego

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Ma Sané, de la musique à maman « poule », le destin fabuleux d’une thièsoise

TABASKI 2017 : ZIGUINCHOR MISE SUR UN QUOTA DE 25.000 MOUTONS