lundi , octobre 15 2018
Accueil / International / PRÉSIDENTIELLE USA : Les machines de vote en PANNE font vaciller le RECOMPTAGE

PRÉSIDENTIELLE USA : Les machines de vote en PANNE font vaciller le RECOMPTAGE

Les machines de votes cassées pourraient remettre en question plus de la moitié des voix à Détroit et près d’un tiers dans le comté de Wayne, et le recomptage ne sera pas possible si chaque bulletin ne peut pas être comptabilisé manuellement. Ce petit écart qui a rendu possible la victoire de Donald Trump dans l’État du Michigan, traditionnellement démocrate, signifie qu’avec le recomptage tout dépendra probablement du comté de Wayne, où Hillary Clinton a gagné avec une majorité écrasante des voix. Mme Clinton a perdu à 10 704 voix près dans le Michigan. La population de Wayne est de 1 759 335 habitants ce qui en fait un comté décisif.

Quatre-vingt-sept machines de vote du comté de Wayne qui fonctionnaient irréprochablement depuis une dizaine d’années sont tombées en panne le jour de l’élection, selon le directeur des élections de Détroit, Daniel Baxter. La plupart d’entre elles se trouvaient justement dans la ville de Détroit, historiquement démocrate, où le nombre de bulletins de vote dans les cahiers des bureaux ne correspondait pas à celui enregistré par les machines et ce décalage était de 59 %, soit 392 bureaux de votes avec des décalages enregistrés sur 662. Selon la loi de l’État, si les bureaux de vote, où les registres de scrutin ne correspondent pas aux bulletins de vote, ne peuvent être recomptés alors seuls les résultats initiaux des élections sont valables. Même si on prend en considération cette loi, M. Baxter souligne qu’il est peu probable que les 392 bureaux de votes présentant des décalages ne soient pas recomptés.

D’après lui, la ville est en contact permanent avec des autorités du Michigan. M. Baxter assure que tous les chiffres vont coïncider quand les urnes seront ouvertes de nouveaux pour le recomptage qui débutera mardi dans le comté de Wayne. « C’est un défi mais nous sommes persuadés que les bulletins coïncideront », assure le directeur des élections de Détroit dans un entretien à The News. Et d’ajouter, « Je ne pense pas que cela coïncide à 100 %, ce n’est jamais le cas quand il s’agit de recomptage ». Sur ordre d’un juge fédéral, le recomptage des voix de l’élection présidentielle américaine du 9 novembre commence lundi à midi dans l’État du Michigan.

En outre, des partisans et avocats de Donald Trump se sont prononcés contre le recomptage des voix dans le Wisconsin et en Pennsylvanie, engageant vendredi des actions judiciaires, tandis que le procureur général du Michigan a estimé que la procédure de recomptage des voix dans son État était injustifiée. Le président élu a également dénoncé le « deux poids, deux mesures » du recomptage, en mentionnant de graves violations lors de l’élection présidentielle dans trois États américains où son adversaire démocrate Hillary Clinton a remporté la victoire.  « Fraude électorale sérieuse en Virginie, dans le New Hampshire et en Californie, pourquoi les médias ne la couvrent-ils pas? Un parti pris politique grave, voilà le grand problème! », a écrit le républicain sur son compte Twitter.

About Diouf Babacar

Voir aussi

JOURNALISTE SAOUDIEN DISPARU : Riyad promet une RIPOSTE à toute sanction économique

Share this on WhatsApp Menacées hier par Donald Trump «punition sévère» si leur implication dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)