PRISON AVEC SURSIS POUR LE GENDARME ACCUSÉ D’ABUS D’AUTORITÉ CHEZ LA MAMAN D’OUSMANE SONKO

 Nicolas Mendy, le gendarme accusé de violation de domicile et d’abus d’autorité chez la mère d’Ousmane Sonko à Ziguinchor (sud), le leader de Pastef, a été condamné mercredi à trois mois de prison avec sursis après le délibéré du tribunal de grande instance de Ziguinchor, a constaté l’APS. Des éléments de la gendarmerie en civil avaient fait une incursion au domicile d’Ousmane Sonko au quartier des HLM de Ziguinchor pour récupérer des fiches de parrainage. La mère de Sonko et quelques membres de la famille s’y étaient opposés. Il s’en était suivi une grande polémique. Sonko, alors candidat déclaré à la présidentielle du 24 février, avait saisi la justice pour « violation de domicile et voie de fait ».  En meeting à Ziguinchor lors de la période de la précampagne électorale, il avait invité « tous les militants à se rendre massivement le mercredi 6 février au tribunal grande instance de Ziguinchor pour assister au délibéré ». Dès les premières heures de la journée, quelques militants et des responsables locaux de la coalition « Sonko Président » sont venus assister au délibéré. Un impressionnant dispositif sécuritaire les avait précédés sur les lieux. Vers les coups de 10 heures 30, le tribunal a rendu son verdict. Le gendarme Nicolas Mendy a été reconnu coupable d’abus d’autorité au domicile de la mère d’Ousmane Sonko. Il est condamné à trois mois de prison avec sursis et à payer le franc symbolique au bonheur de l’avocat de la famille d’Ousmane Sonko. « Il s’agit d’une condamnation de principe et une condamnation d’avertissement (…) ce n’est pas seulement la victoire de la famille d’Ousmane Sonko. Mais une victoire pour le peuple parce que la justice est toujours rendue pour le peuple », s’est félicité Me Diagne avocat de la famille d’Ousmane Sonko. « En son temps, les gens pensaient que la famille d’Ousmane Sonko jouaient les cartes de la victimisation. Cette condamnation nous donne raison. Le tribunal a confirmé que la gendarmerie a bel et bien fait d’abus de pouvoir et de violation de domicile. Il y a des magistrats qui résistent encore dans ce pays », a salué un responsable local de la coalition « Sonko Président ».

Source : APS




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*