Accueil / Actualités / PROPOSITION D’UNE “ASSISE” DES ORDURES : Les concessionnaires adhérent à la demande du président Macky Sall

PROPOSITION D’UNE “ASSISE” DES ORDURES : Les concessionnaires adhérent à la demande du président Macky Sall

Les concessionnaires vont élaborer un document technique et financier pour faciliter les concertations autour de la gestion des ordures. Une manière de répondre positivement à l’appel du chef de l’Etat qui propose un audit sans délai.

La déclaration du chef de l’Etat en Conseil des ministres concernant la gestion des ordures n’est pas entrée dans l’oreille de sourds. Bara Sall, responsable des concessionnaires du nettoiement, et compagnie ont fait face à la presse hier pour réfléchir sur l’appel de Macky Sall en vue d’organiser ce qu’il est convenu d’appeler les Assises du nettoiement. Le chef de l’Etat avait instruit un audit technique et financier sans délai impliquant l’ensemble des acteurs qui composent le secteur. Une proposition à laquelle adhèrent les concessionnaires qui sont en phase de concertations.
« Nous avons fait une réunion élargie pour discuter des modalités à adopter dans cette situation. Nous voulons dans le cadre de l’exécution de cette demande formulée par le président Macky Sall organiser un séminaire. L’idée étant de trouver un consensus pour avoir une décision commune à mettre sur la table le jour de ladite rencontre. Des commissions techniques et préparatoires sont instaurées dans ce sillage et la date retenue est le 24 mars. Aussi nous allons louer les services d’experts dans le domaine pour une meilleure offre. »
Le gouvernement, dit-il sur le même registre, avait pris des engagements. Certains sont en train d’être respectés parce que la première tranche est versée, la deuxième est en cours. Et de noter des couacs émanant de la contestation des factures déposées par l’ancienne direction. Aujourd’hui l’erreur est reconnue et la situation est en train d’être décantée.
Bara Sall appelle en outre les autorités à respecter l’intégralité de leurs engagements. « Le gouvernement doit suivre la démarche promise afin qu’à la date échue, la totalité de la dette soit remboursée. »
Quid de la manifestation des techniciens de surface, il demande à l’Etat de les payer à temps parce qu’un travailleur qui ne reçoit pas son salaire à temps a le droit de manifester. Dans la même lancée, Mame Diarra Guèye notifie qu’ils sont en tant que concessionnaires, les acteurs depuis le début de la gestion des ordures dans Dakar et environs. « Nous avons été là depuis toujours et avons cheminé avec toutes les structures. Nous sommes à la limite, la constance. C’est pourquoi, ce séminaire sera l’occasion de lui donner une offre technique et financière qui va lui permettre d’avoir les bonnes informations, les outils nécessaires pour une gestion durable des ordures au Sénégal », explique Mme Guèye.
A l’en croire, il ne doit plus s’agir de colmater à gauche et à droite comme des amateurs pour se retrouver chaque année face à une situation incompréhensible.
Le document qui sera déposé sur la table du chef de l’Etat va être élaboré par l’ensemble des acteurs du nettoiement du pays. « Cela ne peut qu’être accepté, il n’y a que nous pour régler les problèmes des ordures comme nous le faisons tout le temps depuis Ama Sénégal, Cadak et autres agences mises en place. Aujourd’hui, nous n’accepterons pas d’aller dans les mêmes travers avec la nouvelle agence. Nous espérons que cette fois-ci, nous serons écoutés et suivis », conclut-elle.
dakaractu

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

L’Ambassadeur des USA Face à la Rédaction de PressAfrik…

Share this on WhatsApp Face à la Rédaction de PressAfrik avec l'ambassadeur des USA Gepostet …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)