Accueil / Actusrégions / Protection de l’enfant à Vélingara Les élus locaux outillés

Protection de l’enfant à Vélingara Les élus locaux outillés

Un atelier de formation sur le cadre l’égal de protection des enfants s’est tenu au Cren de Vélingara les 9 et 10 mai 2017 . Organisé par Enda Kolda, l’atelier visait entre autre à outiller les élus locaux des communes de Paroumba, Diaobé –Kabendou et Wassadou et des enseignants   sur le cadre légal  de protection des enfants. Selon Fodé Diop le coordonateur d’Enda Kolda , cet atelier  s’inscrit dans le cadre des activités qu’ils déroulent avec leur partenaire  technique et financier Save the children en collaboration avec l’union européenne. «  C’est un programme qui consiste à réduire la traite et la maltraitance des enfants au Sénégal et en Guinée .Nous avons estimé que pour qu’il ait une protection élargie des enfants au niveau des différentes zones, il fallait l’implication des autorités, de la communauté mais aussi des collectivités locales. Ainsi après la formation des acteurs institutionnels, nous avons jugé nécessaire de tenir cet atelier avec les élus locaux, les conseillers pour un peu renforcer leurs connaissances en matière de protection surtout en matière de lois, de convention. » A –t-il dit Pour Mouhamed Lamine  Guèye coordonnateur de l’AEMO de Kolda, et par ailleurs formateur du jour, le module  sur le cadre l’égal a été développé  au cours de cet atelier « Le cadre l’égal, c’est le cadre juridique qui régit l’ensemble des lois nationales comme internationales concernant les enfants .Ce sont toutes les infractions commises par les enfants et les infractions commises à l’encontre des enfants. » A –t-il souligné. Avant d’expliquer les types d’infraction  « ce sont les coups et blessures volontaires commis par l’enfant.  il y’a  par contre les infractions commises sur les enfants ; il s’agit des mariages précoces, des mariages forcés, des grossesses précoces , des viols ,de  la traite des enfants.  »  A en croire Mouhamed Lamine Guèye , les élus locaux bien outillés , doivent porter très loin  le plaidoyer en prenant en considération les enfants dans le vote du budget de leurs communes  .S ‘agissant des enseignants , ils sont en contact direct avec les enfants , ils sont plus  enclins à démultiplier la formation. .

 

Source :  koldanews.com

About Diouf Babacar

Voir aussi

2 membres des Cours Sainte Marie de Hann jugés pour «homicide involontaire»

Share this on WhatsApp Le Doyen des juges du tribunal de grande instance de Dakar, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)