,

QUATRE OUVRAGES POUR LA CULTURE DU RIZ RÉALISÉS PAR LE PASA À KAFFRINE

Le projet d’appui à la sécurité alimentaire dans les régions de Louga, Matam et Kaffrine (PASA-Loumakaf) a investi, en 2017, plus de 700 millions de frs CFA pour la réalisation de quatre ouvrages destinés à la culture du riz à Kaffrine a déclaré, mercredi, l’un des coordonnateurs dudit projet, Abdou Niang Thiam.

“En 2017, pour quatre ouvrages destinés à la culture du riz, nous avons investi plus de 700 millions de frs CFA. Aujourd’hui, le projet PASA impacte 400 habitants de la région de Kaffrine”, a indiqué M. Thiam. Il s’exprimait au terme d’une visite de terrain par une mission de la Banque africaine de développement (BAD) pour constater de visu les réalisations du projet PASA “Comme il est de coutume, lorsque la BAD finance un projet, chaque huit mois elle vient en mission de supervision”, a expliqué M. Thiam.

“C’est donc une mission d’appui et d’amélioration de la mise en œuvre des projets qu’elle finance au Sénégal. Une mission pour voir ce que le PASA est en train de faire sur le terrain”, a-t-il indiqué. Les chefs de mission de la BAD venus de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Sénégal ont été à Louba, dans le département de Kaffrine, pour y visiter le barrage réalisé par le projet PASA Loumakaf à hauteur de 186 millions de frs CFA.

Cet ouvrage permet d’emblaver 200 hectares de riz a soutenu M. Thiam, rappelant que la mission s’est également rendue à la ferme de la commune Missira Wadéne et de Médina, dans le département de Koungheul. Les fonctionnaires de la BAD qui ont échangé avec les populations des différents villages visités sur l’impact social du projet ont aussi été informés de la production de riz obtenue au cours de l’année 2016-2017 par le projet PASA.

Source : sinesaloum.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

ÉDUCATION/ LE LYCÉE BABA NDIONGUE ENREGISTRE UN TAUX DE 52,61 % DE RÉUSSITE AU BAC

Saint-Louis : une trentaine d’acteurs à l’école du développement économique local