Accueil / International / RAPPORT DE LA CIA SUR L’INGÉRENCE RUSSE DANS LES ELECTIONS : L’équipe de Donald Trump s’en MOQUE

RAPPORT DE LA CIA SUR L’INGÉRENCE RUSSE DANS LES ELECTIONS : L’équipe de Donald Trump s’en MOQUE

Selon la CIA, citant comme de coutume des sources fiables qui ne seront probablement jamais nommées, la Russie aurait influencé les élections du président américain qui ont eu lieu le 8 novembre. Les membres de l’équipe du président élu des États-Unis ont réagi avec humour. « Il s’agit de ces même personnes qui ont affirmé que Saddam Hussein (ex-président irakien) aurait possédé des armes de destruction massive », lit-on dans une déclaration diffusée par l’équipe du président américain élu à propos du nouveau rapport de la CIA sur l’influence russe sur les élections aux États-Unis. « L’élection a pris fin il y a déjà un bout de temps, et elle s’est soldée par l’une des plus grandes victoires de l’histoire au niveau du collège électoral. Il est temps de passer à autre chose et de “Rendre sa grandeur à l’Amérique” », a expliqué l’entourage de M. Trump faisant allusion au slogan de campagne du candidat républicain victorieux.

Le Washington Post a annoncé vendredi que, selon un rapport secret de la CIA, la Russie aurait interféré dans l’élection présidentielle américaine dans le but d’aider Donald Trump à l’emporter. Le journal se réfère à des responsables ayant pris connaissance de ce rapport. Le Post révèle en outre que les agences du renseignement auraient identifié des individus liés au gouvernement russe, responsables du piratage de milliers de courriels du Comité national démocrate (CND) et du président de campagne d’Hillary Clinton, John Podesta. Les pirates informatiques russes sont décrits comme des personnes connues des services de renseignement et membres d’une large opération destinée à réduire les chances d’élection de Clinton et favoriser Trump, relate l’AFP. « C’est l’évaluation de la communauté du renseignement: l’objectif de la Russie était de favoriser un candidat par rapport à un autre, afin de faire élire Trump. C’est le  consensus »,  affirme un responsable américain cité par le Washington Post.

L’article du quotidien a été publié après que le président Barack Obama a ordonné un rapport complet sur les piratages informatiques menés pendant la campagne présidentielle, sur fond d’interrogations persistances sur la nature des interférences de Moscou dans le scrutin. Par ailleurs, connaissant bien les méthodes de prédilection de l’administration américaine sortante, qui aime à mettre tous les problèmes qu’elle crée sur le dos de la toute-puissante Main du Kremlin afin de détourner l’attention de ses propres fautes, le monde ne verra jamais de preuves tangibles de ce « piratage russe ».

About Diouf Babacar

Voir aussi

La Chine joue au DÉTECTIVE et observe des exercices RIMPAC dans le Pacifique

Share this on WhatsApp La Chine a été prise en flagrant délit en train de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)