Accueil / régions / Réalisations du Pudc : La société civile soutient le travail des comités villageois.

Réalisations du Pudc : La société civile soutient le travail des comités villageois.

Pour piloter le processus de la mise en place de 32 sociétés coopératives, la plateforme des acteurs non étatiques (Ane) de Tambacounda a organisé un atelier de renforcement de capacités à l’intention d’une quinzaine de relais et Ong des régions de Kédougou et de Tambacounda.  

La rencontre entre dans le cadre d’un partenariat entre Caritas Kaolack et la plateforme des acteurs non étatiques (Ane) qui travaillent pour aider les communautés à bénéficier des infrastructures réalisées par l’Etat à travers le Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc). Ces deux structures  soutiennent le travail des comités villageois et inter-villageois pour qu’ils bénéficient du travail du Pudc.

L’objectif  est d’appuyer la mise en place et le fonctionnement de comités villageois ou inter-villageois des deux régions. En présidant ces travaux, l’adjointe au gouverneur de la région de Tambacounda en charge du développement, Mme Awa Ndiaye Diop, a rappelé que l’objectif du Pudc est d’améliorer l’accès durable aux infrastructures et services socio-économiques de base et contribuer à la réduction des inégalités sociales en corrigeant, entre autres, les disparités locales surtout en matière d’accès aux services sociaux de base. Elle a ajouté que la finalité du programme est d’améliorer significativement les conditions de vie des populations et favoriser l’implication des acteurs locaux dans le développement économique et social de leur localité.

La plateforme des acteurs non étatiques apporte, dans ce cadre, son soutien à la mise en place et au fonctionnement des comités villageois ou inter-villageois. Lesquels sont composés des représentants des différentes catégories d’acteurs locaux pour le pilotage du processus de mise en place des sociétés de coopératives. La mise en œuvre des composantes du programme devrait avoir des effets immédiats sur la réduction de la pauvreté. C’est ainsi que d’après Bangaly Diallo, président de la plateforme, 32 périmètres maraîchers sont aménagés dans la région de Tambacounda. Ces infrastructures de lutte contre la pauvreté doivent être exploitées de façon durable.

M. Diallo a  également souligné que  les communautés ne sont pas suffisamment préparées, car c’est un programme destiné aux jeunes et aux femmes. La Caritas est chargée de l’ingénierie sociale.

Source: TAMBACOUNDAINFO

About Lissoune Soumaré

Voir aussi

Canicule à PODOR : Deux individus trouvent la mort au village de N’Gouye par noyade

Share this on WhatsApp Deux personnes ont trouvé la mort dans le Département de Podor, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)