Recrutement au Sénégal:23,8% des entreprises n’exigent aucun niveau de qualification

Recrutement-au-Sénégal-23,8%-des-entreprises-n’exigent-aucun-niveau-de-qualification

Au Sénégal, 23,8% des entreprises du formel n’exige aucun niveau de qualification pour intégrer leur équipe alors que 7,6% exigent le niveau Bac+4. C’est ce qui ressort du rapport de l’enquête sur l’emploi, la rémunération et les heures de travail au Sénégal (EERH 2018). Il est aussi noté que dans l’ensemble, 22,4% des unités économiques exigent que leur employé ait au moins le BAC alors que d’une catégorie à une autre, le niveau minimum change. Par exemple, dans les grandes entreprises, un quart des unités veulent que leurs employés détiennent au moins le certificat de fin d’Etudes élémentaires (CFEE). Ainsi le secteur primaire présente une certaine particularité par rapport au niveau de formation minimum requis dans la mesure où plus de 90% des entreprises exigent l’obtention du BFEM pour travailler dans leurs entreprises. Ce taux est de 12,0% pour les entreprises de l’industrie, 8,0% pour la construction, 20,6% pour le commerce et 17,0% pour les services. Concernant le recrutement, l’étude a révélé que plus d’un quart, environ 25,9% des entreprises formelles, souhaitent augmenter l’effectif de leur personnel en 2019. En effet, celles-ci veulent en moyenne employer 6 salariés de plus. Suivant l’activité de l’entreprise, l’étude a montré que le secteur de la construction avec sa faible proportion (0,8%) d’entreprises prévoyant de rallonger son personnel créent plus de postes avec 125 nouveaux. Par rapport à la taille, les grandes entreprises prévoient de recruter 41 personnes en moyenne contre 14 personnes pour les moyennes entreprises et 3 personnes pour les petites entreprises.




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*