Report du Congrès du Pur : Ça sent le roussi entre Serigne Moustapha Sy et Pr Issa Sall

Un parfum de clash souffle au niveau du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur). En effet, le congrès d’investiture du candidat dudit parti qui devait avoir lieur ce samedi a été reporté à la semaine prochaine à cause du conflit interne opposant les proches du Président du Pur, Serigne Moustapha Sy et le coordonnateur, Pr Issa Sall.

Le report à la dernière minute du congrès d’investiture du candidat du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) traduit un profond malaise qui est en train de secouer la formation politique de Serigne Moustapha Sy. En effet, de l’avis de responsables de ce parti qui se sont confiés au quotidien L’Enquête, malgré ce qui est montré en publique, le président dudit parti et son coordonnateur ne s’entendent plus et il en veut pour preuve les récentes sorties du Pr Sall dans les colonnes du journal témoin.
Ce dernier avait en effet déclaré que : «le candidat du parti pour l’élection présidentielle de février 2019 est El Hadj Issa Sall. Et ce même El Hadj Issa Sall sera investi demain (aujourd’hui) samedi 1e décembre, inchallah.» Toujours dans le même journal, Pr Sall avait cherché à recadrer le débat en assurant que le Pur ne visait pas en particuliers les Tidianes, (confrérie à laquelle appartient son fondateur), mais, comptait sur tous les Sénégalais.
Apparemment, ce message n’a pas bien été vu par certains proches de Serigne Moustapha puisqu’ils ont affirmé que cette tentative de faire la différence entre le mouvement Moustarchidine du Pur ne pouvait pas prospérer au vu de la personnalité de son président qui se trouve aussi être le guide du mouvement précité.
«Le Pur c’est le parti de Serigne Moustapha. Donc on ne peut pas tenir une cérémonie aussi importante qu’un congrès d’investiture sans son aval. C’est pourquoi nous sommes opposés à sa tenue», a déclaré une source à nos confrères.  Un autre responsable sous couvert de l’anonymat s’est lui posé des questions sur la posture de Pr Issa Sall qui, malgré l’importance que revêt une investiture, n’a pas médiatisé l’événement et n’a pas non plus solliciter l’apport de la commission de communication qui existe pourtant au sein de cette entité.
Sur sa lancée, il indique que le malaise ne datait pas d’aujourd’hui : «La crise était latente dans le parti depuis un certain temps. Il ne faut pas perdre de vue que les responsables du Pur en France avaient déjà contesté l’investiture de Pr Issa Sall. Si donc ce dernier fait une sortie dans la presse pour dire qu’il sera investi par le parti ce 1e décembre, c’est qu’il était au courant de ce qui se tramait.»  Finalement, la tenue du congrès est prévue le 8 décembre prochain.
Source : pressafrik

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*