Accueil / A la une / Retrait des enfants de la rue : des bourses de sécurité familiale octroyées aux familles

Retrait des enfants de la rue : des bourses de sécurité familiale octroyées aux familles

Dans le cadre du plan de retrait des enfants de la rue, Mme Mariama Sarr, Ministre de la femme, de la famille et de l’enfance et Mme Anta Sarr Diacko, Déléguée à la protection sociale et à la solidarité nationale ont procédé ce lundi 20 février 2017, à la remise d’attestation aux bénéficiaires de la bourse de sécurité famille. Cette mesure, faut-il le rappeler, entre dans le cadre de l’opération d’accompagnement de ces familles retirées de la rue. Cette cérémonie s’est déroulée au centre Ginndi à Dakar.

Les familles ainsi que les maîtres coraniques ont été accompagnés dans une première phase. Ainsi, les maîtres coraniques avaient bénéficié d’une enveloppe de cinq cent mille (500 000) francs Cfa chacun. Pour les familles des enfants retirés, elles seront accompagnées durant cinq (5) ans dans un programme de bourse et sécurité familiale. Le lancement dudit programme a été lancé ce lundi par le ministre Mariama Sarr. Les familles concernées recevront vingt cinq mille (25 000) francs par trimestre pour une période de 5 ans.

« Les familles vont recevoir un montant de cent mille (100 000) F CFA reparti en 4 trimestres, ce qui va durant 5 ans. Durant 5 ans, nous allons les accompagner avec la collaboration de la délégation à la protection sociale et à la solidarité nationale. Les récidivistes sont exposés à des sanctions. Ils seront simplement retirés de ce programme », a indiqué la ministre Mariama Sarr devant l’assistance composée des membres de la société civile, et des partenaires de cette campagne de retrait des enfants de la rue.

Pour la ministre de la femme, de la famille et de l’enfance, des instructions fermes seront données dans les prochains mois pour l’interdiction de la mendicité dans certains lieux.
« Nous sommes en train d’élaborer un plan de communication qui prendra en compte toutes les préoccupations où il sera interdit de faire la mendicité des enfants dans certaines rues », a-t-elle soutenu.

Selon le représentant de Mme Anta Sarr Diacko, 60 familles ont reçu ces attestations de bourses de sécurité sociale dans une phase test. « Les familles sénégalaises sont prioritaires dans ce programme », a t-il renchéri.

Depuis le démarrage des opérations le 30 juin 2016, soutenues sur le terrain par la brigade spéciale des mineurs, le village d’enfants S.O.S, la société civile et autres associations, 1374 enfants ont été identifiés et retirés au 8 février 2017, répartis comme suit : enfants non-accompagnés, 995 dont 982 garçons et 13 filles composés de 580 Sénégalais, 355 Bissau-guinéens, 13 Guinéens, 25 Gambiens et 22 Maliens. Enfants accompagnés de leurs mamans, 379 dont 190 garçons et 189 filles composés de 249 Sénégalais, 81 Maliens et 49 Guinéens. Le nombre de mamans accompagnants est chiffré à 173.

Mme Mariama Sarr, au cours de cette cérémonie n’a pas oublié de remercier la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest ) à travers sa direction « alerte précoce » qui, « nous permet aujourd’hui d’acquérir deux minibus qui rendent opérationnel l’unité mobile de protection des enfants logés à la direction des droits de la protection de l’enfance et des groupes vulnérables », a-t-elle conclu.
senego

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

CM-2018 : Aliou Cissé, le nouvel affranchi

Share this on WhatsApp Le sélectionneur national Aliou Cissé, après trois ans à la direction …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)