Accueil / A la une / Réunion Conseil de sécurité de l’Onu # Le Sénégal au cœur de la bataille contre l’extermination des Rohingyas

Réunion Conseil de sécurité de l’Onu # Le Sénégal au cœur de la bataille contre l’extermination des Rohingyas

Un des principaux soutiens à la cause palestinienne à l’Onu, le Sénégal n’hésite jamais à engager la bataille pour défendre les causes justes. Après la déclaration forte du Président Sall en faveur des musulmans de la Birmanie, lors de la 72e Assemblée générale ordinaire des Nations Unies, le Sénégal a joint l’acte à la parole, en mêlant sa voix à celles d’autres pays, comme la Turquie de Recep Tayyip Erdogan, pour demander, en chœur, au Conseil de sécurité de l’Onu de se réunir pour statuer sur la question.

 

Pour le Sénégal, les mots ne suffisent plus. Les déclarations de désapprobation n’ayant pas réglé la situation, le Gouvernement est passé à la vitesse supérieure. Suivant ainsi la logique d’attaque enclenchée par le chef de l’Etat depuis que la situation a empiré en Birmanie. Après la déclaration conjointe faite avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan et sa sortie musclée à la tribune des Nations Unies, Macky Sall a encore engagé le Sénégal dans une bataille plus rude contre l’épuration ethnique visant les Rohingyas. Des violences qui ont fait des centaines de milliers de morts et contraint plus de 460 000 membres de cette minorité musulmane à fuir vers le Bengladesh. Les deux pays membres de l’Organisation de la conférence islamique (Oci), l’Egypte et le Kazakhstan, ainsi que la Grande Bretagne et la Suède se sont joints au Sénégal pour demander au Conseil de sécurité de l’Onu de se réunir pour statuer sur la question.

La saisine du Conseil de sécurité par sept des quinze membres de corps est suivie d’un avis favorable, car c’est demain jeudi, que le Secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, va s’adresser au Conseil. Ce sera la première séance publique du Conseil de sécurité sur le dossier des Rohingyas, car d’après un diplomate membre de la Mission du Sénégal aux Nations Unies, jusque-là, c’étaient des consultations privées sur le dossier. D’ailleurs, la voix du Sénégal s’élèvera dans cette salle, avec une forte communication qui sera faite par son Excellence Fodé Seck, chef de la mission du Sénégal aux Nations-Unies. D’après des informations recueillies par L’Observateur, le diplomate va encore une fois, au nom du Gouvernement, demander au Conseil de sécurité de prendre des mesures d’urgence pour mettre immédiatement fin à l’extermination des musulmans Rohingyas. Le chef de l’Etat avait déjà donné le ton mercredi dernier, aux Nations Unies pour appeler «instamment la communauté internationale à agir pour mettre fin à cette véritable tragédie humaine», après qu’il a dénoncé les «exactions contre la population  musulmane Rohingya». (Voir L’Observateur n°4197 du jeudi 21 septembre 2017).

Cette implication directe du Sénégal dans le dossier des Rohingyas est une suite logique de la position affichée par le Président Sall depuis le début du massacre. Mais, Dakar a été dopée par la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Oci qui s’est tenue, mercredi dernier, à New York, en marge de la 72e Assemblée générale ordinaire des Nations Unies. Sous la présidence du Président Erdogan, les pays représentés à cette rencontre avaient adhéré au plan développé par le chef de l’Etat turc pour mettre fin à ce qu’il qualifie de «terrorisme bouddhiste».

L’initiative portée par le Sénégal, la Suède, les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France, l’Égypte et le Kazakhstan part pour connaître un succès, en raison des déclarations de soutien formulées par des grands du monde. C’est le cas, d’une part, du Président français, Emmanuel Macron qui parle de «génocide» et d’autre part, des États-Unis qui ont émis une position claire sur la question. Le Vice-président, Mike Pence, a fait part de la volonté du Président américain, Donald Trump, de voir le Conseil de sécurité prendre «une action forte et rapide» pour mettre fin à la violence.

L’Obs

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

Macky Sall a pris les airs ce soir pour aller supporter les Lions en Russie

Share this on WhatsApp Macky Sall a quitté Dakar ce dimanche à destination de Russie, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)