mardi , octobre 23 2018
Accueil / Actualités / Revalorisation des pensions de l’Ipres : Macky Sall offre un cadeau fiscal aux retraités

Revalorisation des pensions de l’Ipres : Macky Sall offre un cadeau fiscal aux retraités

L’Etat du Sénégal a notifié à l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) la décision du président de la République, Macky Sall, d’exonérer ladite institution des impôts. Selon un document qui nous est parvenu, les exonérations concernent les retenues à la source effectuées sur les pensions servies aux retraités, l’impôt sur les sociétés, les taxes sur la valeur ajoutée dues au titre des placements financiers, notamment les dépôts à terme, etc.

Dans le cadre de la politique hardie de revalorisation des pensions de retraite, le chef de l’Etat, Macky Sall, vient de prendre d’importantes mesures que l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) appelait jusque-là de ses vœux. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, la Direction des prestations de ladite institution indique que « l’Etat du Sénégal a notifié officiellement l’exonération de l’Ipres de taxes comme l’Impôt sur les sociétés (Is) dû au titre des revenus financiers et locatifs ».

Il s’agit d’un impôt sur le revenu dû au titre des créances et cautionnements, contribution des propriétés foncières bâties, contribution de propriétés foncières non bâties, surtaxe sur les terrains non bâties ou insuffisamment bâtis et patente. En outre, « l’institution de prévoyance sociale est exonérée de Taxes sur la valeur ajoutée (Tva) dues au titre des placements financiers, notamment les Dépôts à terme (Dat) », lit-on dans le communiqué. Aussi, souligne-t-on, les droits d’enregistrement dus au titre des acquisitions immobilières et les retenues à la source effectuées sur les pensions servies ne seront désormais plus appliquées. A en croire l’Ipres, ces importantes mesures viennent compléter celles déjà prises en matière de revalorisation des pensions qui ont connu, entre 2012 et 2017, une hausse de 40 %, ce qui fait que l’allocataire qui percevait 100.000 FCfa en 2012, perçoit aujourd’hui 146.410 FCfa. Suite à l’engagement pris par le Conseil d’administration en date du 20 janvier 2016, devant les associations des retraités, et conformément à la volonté du président de la République, Macky Sall, l’Ipres a engagé le processus de mensualisation des pensions de retraite.

Selon le document, cette réforme majeure, qui conforme l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal aux standards internationaux, s’inscrit dans un processus continu d’amélioration des conditions de vie des retraités et de leurs ayants-droit. « La réussite de sa mise en œuvre est articulée à la prise d’importantes mesures d’accompagnement dont la finalité ultime est d’épargner les retraités des éventuels contrecoups d’une application brutale de la mensualisation des pensions », dit le communiqué.

Cheikh Aliou AMATH

lesoleil

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

PETROLE – «Macky et Dionne ont engagé le Sénégal dans des contrats qui font perdre 400 milliards par an» (TAS)

Share this on WhatsApp Le président du mouvement République des valeurs (RV) n’est pas resté …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)