Révision listes électorales en 2 mois : Pape Diop y voit une tentative de Macky Sall d’écarter la jeunesse du vote

​Le président de la coalition de ‘’Bokk Guiss’’ a dénoncé mardi une tentative de modification de la carte électorale, avant de pointer du doigt les préfets. Pour Pape Diop limiter la révision des listes électorales à deux mois revient à limiter le nombre d’électeurs surtout chez les jeunes.

 Le président de ‘’Bokk Guiss’’, Pape Diop a dénoncé une tentative de modification de la carte électorale à l’occasion d’une conférence de presse de l’opposition tenue ce mardi. A cet effet, il a pointé un doigt accusateur sur les préfets  Selon le leader de ladite coalition, limiter la révision des listes électorales à deux mois revient à limiter le nombre d’électeurs surtout chez les jeunes. Selon, cette initiative du gouvernement vise à empêcher les jeunes de participer au vote de la Présidentielle de 2019.

M. Diop estime que « si les élections se déroulent normalement, le président Macky Sall sera bouté hors du pouvoir. Et cela, il en n’est conscient. Il y a aujourd’hui une tentation de la modification de la carte électorale et cela risque de faire perdre des électeurs aux candidats qui feront face au candidat Macky Sall »  « Lors des élections législatives de 2017, il y a une machine de fraude très bien étudiée, qui a été d’abord la rétention des cartes d’électeurs en ce qui concerne la jeunesse. Et nous retrouvons la même méthode avec la même révision des listes électorales qui va durer que 2 mois. Nous n’avons jamais assisté à ce genre de pratique au Sénégal », a-t-il avisé.

Source : pressafrik




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*