,

RIZ BRISÉ ORDINAIRE: LE PRIX DU KG EN BAISSE DE 2,1%

Sur le marché local, le riz brisé ordinaire a connu une baisse de 2,1% au mois de mai, par rapport au mois d’avril. Quant au prix moyen du kilogramme de riz parfumé, il a progressé de 0,9%, en variation mensuelle.

Le prix du kilogramme de riz brisé ordinaire a baissé de 2,1% pour s’échanger à 296 FCFA en mai, informe les services de la Direction de la prévision et des études économiques. Si on se réfère aux statistiques du mois précédent, on se rend compte qu’il y a une baisse car le kilogramme s’échangeait à 305 FCFA. A l’opposée, le prix moyen du kilogramme de riz parfumé continue de progresser pour s’établir à 0,9%, en variation mensuelle, soit 396 FCFA. Il ne cesse de grimper d’autant plus qu’en avril, le kg coutait 392 FCFA sur le marché local. Concernant les prévisions du département américain de l’agriculture (USDA) du mois de juin 2017, elles tablent sur une offre mondiale de riz de 600,3 millions de tonnes pour la campagne 2017-2018. Elles sont en hausses respectives de 0,1% et 0,2% par rapport à celles de mai 2017 et aux estimations de la campagne 2016-2017. Pour leur part, les prévisions de juin 2017 de la demande mondiale de riz sont estimées à 479,7 millions de tonnes. Elles ont connu une baisse de 0,1% par rapport à celles de mai 2017, contre une légère croissance de 0,02% en comparaison aux estimations de 2016-2017. En mai 2017, les cours des qualités indienne et thaïlandaise (25% brisure) ont poursuivi leur progression pour le deuxième mois consécutif. Sur un mois, ils ont enregistré des hausses respectives de 2,9% et 6,8%. S’agissant les huiles végétales, durant la même période, le prix du litre est resté stable à son niveau d’avril 2017, c’est-à-dire 1446 FCFA sur le marché sénégalais. À propos des prévisions de juin 2017 de la demande mondiale d’huile végétale, établies à 189,3 millions de tonnes pour cette campagne, elles ont également progressé de 0,2%. Ainsi l’augmentation de la demande mondiale d’huile végétale, en particulier, a soutenu les cours des huiles de palme et de soja, en mai 2017. Sur cette période, ces derniers ont enregistré des croissances respectives de 5,7% et 4,7% par rapport au mois d’avril. Pour sa part, le cours de l’huile d’arachide a cédé 0,5% de sa valeur entre avril et mai 2017. Sur les cinq premiers mois de 2017, les cours des huiles d’arachide, de palme et de soja ont enregistré des hausses respectives de 14,3%, 12,3% et 7,9%, comparativement à la même période de 2016.

Source : sinesaloum.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

1 point
Upvote Downvote

Total votes: 1

Upvotes: 1

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

FATICK : LA CASE DE SANTÉ DE POUKHAM RÉNOVÉE GRÂCE À LA FONDATION “SERVIR LE SÉNÉGAL’’

Décès de Serigne Moustapha Cissé : l’Eglise catholique présente ses condoléances