Sa carrière, la dépression: Diam’s se confie dans une rare interview

Diam’s, alias Mélanie Georgiades dans le civil, est revenue sur son ancienne vie et son rapport à la célébrité. Diam’s a laissé place à Mélanie Georgiades. Dix ans après la sortie de son dernier album, l’ancienne rappeuse a accepté de se confier sur les raisons qui l’ont poussée à mettre un terme à sa carrière dans le cadre d’une interview pour le magazine Paulette.

Celle qui vit aujourd’hui loin de la scène – et qui ne compte pas y revenir – ne supportait plus la célébrité: « Au-delà de l’épuisement et du stress que subit le corps, il y a aussi le sentiment d’être comme fissurée de l’intérieur, d’être un puzzle divisé en une infinité de pièces qui cherchent désespérément à prendre forme. Comme si ton âme criait à l’aide et que, pour être soignée, elle réclamait autre chose que des antidépresseurs ».

« On ne compte plus les suicides, les burn-out, les pétages de plombs et les diverses formes de déchéance chez les people », note encore Mélanie Georgiades. « À partir du moment où on se laisse happer par un travail envahissant, une passion dévorante, une addiction, on peut alors devenir prisonnier d’un tourbillon qui ne nous permet plus de nous retrouver un seul instant avec nous-mêmes,

et de ce fait, nous prive de toute paix intérieure ». C’est justement pour retrouver cette « paix intérieure » que l’ex-chanteuse a mis un terme à sa carrière en 2012. Aujourd’hui, elle se consacre à sa famille et n’a pas du tout l’intention de revenir à la vie artistique.




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*