,

Sans ministre : Dagana, en colère contre Macky Sall

Vexé de ne pas avoir de ministre dans le nouveau gouvernement de Mahammed Boun Abdallah Dionne, Dagana reste très fâché contre Macky Sall et prépare sa riposte politique ce samedi.

« Il y a même des ministres qui ont perdu leurs localités lors des législatives qui ont été reconduits, alors que Dagana a réussi à battre Oumar Sarr, député-maire et coordonnateur du PDS dans le département. Même si Mankeur Ndiaye n’est pas un foudre de guerre sur le plan politique, il ne fallait pas le défénestrer. Le cas échéant, Dagana devait avoir un autre ministre au moins. C’est là un manque de respect notoire et nous ne l’accepterons pas », a confié une source digne de foi à Leral.net.

Réputée forteresse symbolique imprenable d’Oumar Sarr, député-maire PDS, Dagana est tombé lors des dernières élections législatives. Oumar Sarr avait été battu dans son bureau de vote et aussi dans le Centre Aliou Sarr où le maire de Dagana n’a pu gagner qu’un seul bureau de vote parmi les 10 de la commune de Dagana, précisément dans le bureau numéro ,  où la coalition gagnante Wattu Senegaal a comptabilisé 208 voix devant Benno Bokk Yakaar, qui en a glané 206. Une situation inédite qui n’était plus jamais arrivée depuis 1996.

Malheureusement, ceux qui pensaient récolter les dividendes de cette prouesse électorale ont déchanté, car, leur seul ministre Mankeur Ndiaye a été limogé et on n’a pas vu un autre Daganois dans l’attelage du gouvernement qui comprend 39 ministres.

« Diogomaye » comme on appelle affectueusement Oumar Sarr, l’inamovible maire de Dagana avait connu la débâcle de sa carrière politique lors de ces législatives, tout en étant tête de liste départementale de la coalition gagnante Wattu Senegaal et coordonnateur du PDS après l’épilogue d’une âpre bataille, comme ça a toujours été le cas au Walo.
Selon nos radars, les Daganois se préparent à battre le macadam ce samedi, pour protester contre  l’absence de fils du terroir dans le gouvernement de Mahammed Boun Abdallah Dionne.

Dans cette petite ville réputée jadis pour sa position géographique avec son fleuve et son fort français, Dagana, depuis 1996, a toujours dit oui à Oumar Sarr. Même après la chute d’Abdoulaye Wade, l’édile a réussi à gagner la mairie.  Mais le 30 juillet dernier, cette ville compte en son sein, un DG de la Senelec,  en la presonne de Makhtar Cissé et Mankeur Ndiaye, alors inamovible ministre des Affaires étrangères depuis l’éviction d’Alioune Badara Cissé, est tombée dans l’escarcelle de la coalition Benno Bokk Yakaar.

Source : ndarinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Ali Bongo honore un petit génie gabonais du prytanée militaire Charles N’tchoréré de Saint-Louis

LE NOUVEAU SYSTÈME INFORMATIQUE DE LA DOUANE EST ‘’UNE VÉRITABLE RÉVOLUTION’’ (RESPONSABLE)