Actualités

Sénégal : 90% des victimes du net sont jeunes

Protéger les enfants contre les dangers de la vie réelle, les parents savent le faire .

Mais dès qu’il s’agit d’Internet, ils détournent le regard. Ainsi, lors de l’atelier organisé hier sur la sécurité en ligne, que 80% à 90% des victimes du net au sénégal sont des jeunes, particulièrement les élèves. Un enfant avec un ordinateur ou un portable connecté de 19 h à 23 h équivaut exactement à un autre dans la rue à la même heure. Est Pour les parents qui ne le savent pas, la danger est parfois même plus grand pour le jeune coincé entre 4 murs, mais qui a la possibilité de voyager partout dans le monde virtuel, grâce à Internet.

L’alerte est d’ibrahima Diaham, adjudant de police à la Division spéciale de la cyber-sécurité. Il participait, hier, à un atelier sur la sécurité en ligne organisé par Facebook, en partenariat avec la Commission de protection des données personnelles (Cdp) et l’Ecole de journalisme Ejicom. Au cours de cette journée, les différents i intervenants ont insisté, au-delà des opportunités, sur les risques liés à Internet. Rien que pour le premier trimestre 2018, révèle Julie de Bailliencourt, responsable mondiale de la sécurité en ligne chez Facebook,583 millions de faux comptes ont été supprimés par l’entreprise cofondée par Mark Zuckerberg. Et même si tous les utilisateurs d’Internet sont exposés, toutes catégories confondues, il n’en demeure pas moins qu’au sénégal, selon l’adjudant Diaham, 80 à 90 % des victimes du net sont des jeunes dans les établissements scolaires.

buzzsenegal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)