SÉNÉGAL/Bakel: Le bureau de la poste vandalisé, un vigile tué et un autre grièvement blessé

Émoi et consternation ont réveillé les populations de la commune de Ballou. Des bandits encagoulés et lourdement armés, ont attaqué le bureau de la poste de Golmy, village situé dans la commune. Ils ont tout de suite,  tué le premier vigile et grièvement blessé l’autre.  Ils voulaient s’emparer du coffre qu’ils n’ont pas réussi à emporter.

Un mort et un blessé grave, c’est le triste bilan de l’attaque à main armée survenue au village de Golmy dans la nuit de ce jeudi au vendredi.  Cette localité située dans la commune de Ballou dans le Bakel a fait l’objet d’une attaque. 5 bandits y ont irruption pour cambrioler le bureau de la poste. D’entrée, raconte l’édile de la commune que nous avons joint au bout du fil, les brigands ont tiré à bout portant sur le premier vigile. Il sera mort sur le coup. C’est ainsi qu’ils jetteront leur dévolu sur le second gardien. Il est lui aussi  sérieusement malmené et gravement blessé et est actuellement en soins intensifs à l’hôpital. Leur forfait commis, ils défoncent les portails pour s’emparer du coffre. Malheureusement, ils n’y arriveront pas. Ils reprendront vite la clé des champs avant l’arrivée tardive des pandores pour les constats d’usage. Cheikhna Camara, maire de la commune dira toute son inquiétude. Au mois de mars passé, la poste de Gabou a été attaquée et beaucoup de dégâts ont été notés. Aujourd’hui encore, une nouvelle attaque s’est produite. Il faut que l’état pense à mieux sécuriser les frontières, conseille l’édile très ahuri. “Nous sommes frontaliers aussi bien avec la Mauritanie qu’avec le Mali. Et voilà que l’insécurité y règne grandement”. Les populations sont désappointées et fatiguées, déplore le maire. Les frontières doivent être mieux sécurisées, implore Cheikhna Camara.

Source : tambacounda.info




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*