Sénégal :Huées contre Dionne à Touba : Momy Kébé pointée du doigt…

Huées-contre-Dionne-à-Touba-Momy-Kébé-pointée-du-doigt

Le Premier Ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne, lors d’une visite, hier à Touba, a essuyé de vives huées de la part de jeunes se réclamant d’Idrissa Seck. Face à la presse, Serigne Khassim Mbacké, petit-fils de Serigne Bassirou Mbacké Khadimou Rassoul, dédouane ses frères Mbacké-Mbacké et pointe un doigt accusateur sur la fille du défunt milliardaire Ndouga Kébé, Momy Kébé : «Nous déplorons jusqu’à la dernière énergie ce qui vient de se passer à la résidence du kKhalife Général des Mourides Serigne Mountakha Mbacké lors de la visite du chef du gouvernement Muhammad Boun Abdallah, hier. C’est un fait vraiment déplorable. Boun Abdallah Dionne est un talibé de Darou Minam et on l’a toujours accueilli comme tel. Cependant, des gens à l’image de Momy Kébé manipulent des jeunes pour saboter le travail du régime du Président Macky à Touba. Elle est financée par un célèbre homme d’affaires pour accomplir sa sale besogne. J’ai toujours lancé cette alerte, de par le passé. Nous, petit-fils de Serigne Bassirou Mbacké Khadimou Rassoul, sommes bien éduqués dans la discipline, la courtoisie et les valeurs qui sous-entendent le Mouridisme tel que défini par son Fondateur Cheikh Ahmadou Bamba», s’est-il expliqué. Serigne Khassim Mbacké, de renchérir : «Nous lançons un appel à tout le monde. On n’acceptera pas qu’on ternit notre image de marque des petits-fils de «Borom» Darou Minam. Le Khalife Serigne Mountakha Mbacké a toujours formulé d’ardentes prières pour le Président Macky et son équipe et, c’est faire preuve de très mauvaise foi que de se comporter de cette manière envers ce bienfaiteur de Touba qu’est le Président Macky. J’invite, sur ce, tous à le plébisciter au soir du 24 Février prochain. La dame Momy Kébé doit, aujourd’hui, savoir raison garder car, trop, c’est vraiment trop ! Sinon », a dit d’un ton sec, le Président du mouvementa «And Dollél Macky pour un 2ème mandat en 2019».




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*