SÉNÉGAL : LA NATION REND UN ULTIME HOMMAGE AU GÉNÉRAL LAMINE CISSÉ

 Des personnalités civiles et militaires, des représentants de la classe politique sénégalaise, des amis et des parents ont rendu dimanche un dernier hommage à l’ancien chef d’Etat-major général des armées, le général Lamine Cissé décédé vendredi à l’âge de 80 ans, a constaté l’APS. « C’était un homme de valeurs et de principes qui a servi loyalement son pays partout où le devoir l’a appelé », a notamment indiqué le ministre de l’intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, lors de la cérémonie de levée du corps du Général Lamine Cissé à l’hôpital Principal de Dakar.  M. Ndiaye a également estimé que le défunt général, « au-delà de sa riche carrière militaire, a été un grand homme d’Etat ». Il a rappelé son passage à la tête du ministère de l’Intérieur (1998-2000), où il a fait preuve « d’abnégation » et de « loyauté », devenant l’un des artisans de la première alternance politique du Sénégal intervenue le 19 mars 2000.  Rendant un hommage mérité de la Nation à un de ses dignes fils, Aly Ngouille Ndiaye a tout de même souhaité que le parcours exceptionnel du Général Lamine Cissé continue d’inspirer les jeunes générations d’officiers du Sénégal.  Le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba qui prononçait l’oraison funèbre du défunt général, est revenu, quant à lui, sur les « qualités exceptionnelles d’un militaire chevronné (…), qui a servi son pays de la plus belle manière ». Selon lui, le parcours du général Cissé, « qui a toujours porté l’idéal d’un officier, a été à tout point de vue remarquable ».’ M. Kaba a également rappelé dans son oraison funèbre les débuts du général Cissé dans l’armée (1961) jusqu’à son accession au sommet de la hiérarchie militaire comme Général en 1996, en passant par son stage d’application à l’école militaire Saint Cyr en France en 1963 et ses hautes distinctions à l’échelle nationale et étrangère.  Né en 1939 à Sokone (Fatick), le Général Lamine Cissé est décédé vendredi dernier à Dakar à l’âge de 80 ans. Il a été inhumé au cimetière musulman de Yoff.

Source : APS




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*