Sport

Sénégal: Ligue sénégalaise de football professionnel, championnat U17, droits tele – Saer Seck donne le coup d’envoi

interview Par Samba Niébé Ba
Le président de la ligue de football professionnel (LSFP), en marge de la rencontre entre l’Association nationale de la presse sportive du Sénégal (ANPS) et les journalistes sportifs de la région de Thiès (départements de Thiès et de Mbour), à l’Institut Diambars de Saly -Portudal, s’est prononcé à la veille du démarrage des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 et sur les innovations de cette année avec le championnat U 17. Il n’a pas non plus manqué de faire le point sur StarTimes, la télévision ayant accepté de payer et de retransmettre les matches de la LSPF. Il s’est en outre appesanti sur les objectifs et orientations de Diambars relégué en ligue2. A l’en croire, Diambars a une vocation de formation et de produire des joueurs de talents capables de faire du beau spectacle.

Président, nous sommes à quelques jours du démarrage du championnat de la Ligue professionnelle, quel est l’état des lieux ?

Je pense que la ligue professionnelle a dix ans. Dix ans, c’est qu’à même un bail, peut-être pas considérable mais notable. On a retenu à l’issue de ces dix ans, d’aller vers un symposium pendant la saison. Nous allons définir la date. Ce symposium va nous permettre de s’interroger sur les dix années de professionnalisme que nous avons effectivement passées.

Pour ce symposium, nous venons d’achever un projet de termes de référence. Nous inviterons tous les acteurs, que ce soient les footballeurs, les entraineurs, les médicaux, les administratifs, la presse, les experts, de manière à ce qu’on puisse questionner ce que nous avons fait sans complaisance ces dix années.

Passer rapidement sur ce que nous avons réussi et nous arrêter sur ce que nous avons manqué pour que le football professionnel franchisse des paliers qui soient des paliers notables et de manière à ce que ça notre viatique pour les dix prochaines années et qu’on puisse tous ensemble s’accorder sur ce vers quoi nous voulons aller dans cinq ans, dans dix ans.

Nous souhaitons que notre football professionnel soit. Je pense que ce moment de réflexion, d’échanges, de confrontation d’idées sera essentiel pour le devenir du football professionnel. Ça, c’est la première chose, je pense qu’il faudra retenir. La deuxième chose, je me plais à le souligner à le magnifier, c’est la mise en place d’un championnat U 17 même si cela a provoqué quelques vagues à gauche et à droite.

Je pense qu’une compétition de plus pour les petites catégories ne peut pas être quelque chose qui soit retenue au passif de notre football mais au contraire à son actif .Je pense que nous allons vers une compétition africaine en U 17. Il est particulièrement avisé, effectivement qu’au niveau professionnel que nous ayons une compétition U 17 qui soit une première étape de préparation pour c e t t e c o u p e d’Afrique.

L’autre chose, un football professionnel, un club professionnel a comme principal actif, ses joueurs. Aujourd’hui, le principal actif, j’allais dire du Real de Madrid mais, je préfère dire de Barcelone, parce que je suis fan, c’est qu’en même ses joueurs. Et aujourd’hui, la clause libératoire de Maicon est à 185 millions d’euros, ne parlons pas de Messi. Il faut des joueurs préparés au même titre que les administratifs, les entraineurs et les médicaux. Les U17 vont aller en U 19 à travers les différents stades de la compétition.

Avec StarTimes, la ligue professionnelle a trouvé un partenaire pour les retransmissions des matchs. Toutefois, les présidents des clubs disent ne pas être associés ?

Je voulais dire que notre football professionnel a vécu deux années difficiles au point de vue matériel. C’est la première fois qu’une télévision accepte de mettre la main à la poche : c’est StarTimes. Les contours de ce partenariat vont être fixés autour du spectacle. De l’objectif, du loisir, on va vers un objectif de transformation économique et sociale à travers une industrie du spectacle rendue visible par le football. La maîtrise du calendrier va se faire avec la coupe de la ligue et le championnat va prendre fin le 18 mai. Un championnat implique une Ligue dont le bureau est délégataire de pouvoirs. On ne négocie pas des contrats dans une assemblée générale ou à la place publique. La ligue n’a pas vocation à être riche. On va voir comment insuffler de l’argent dans les clubs.

La ligue professionnelle ne risque-t-elle pas d’avoir des difficiles avec les infrastructures. ?

Je pense que tous les clubs sont prêts et ceux qui ne le sont pas vont avoir des problèmes. A Dakar, le Stade Demba Diop est toujours fermé, Léopold Sédar Senghor va être ouvert à la ligue professionnelle, nous avons Alassane Djigo, Amadou Barry, Ngalandou Diouf et le stade de Mbao. On est mieux lotis, je pense que les précédentes sessions.

Par ailleurs, comment Diambars se prépare avec son groupe?

La préparation se déroule bien. Il est vrai que nous nous préparons depuis six semaines. On a arrêté de recruter et on se concentre sur ce que nous avons. On a suffisamment de qualité de quoi faire un bon football. Je suis un supporter de Barcelone. Je veux que le jeu ressemble à celui de l’équipe de son président. L’équipe qui a pris le relais de l’équipe championne est partie. Les Adama Mbengue, Alassane Sylla, Sidy Guèye, Salim Ndao, Pape Omar Guèye, Ousseynou Ndiaye ne sont plus là. Ousmane Mané est parti. Il n’est pas un joueur de ligue 2. Il peut prétendre à un poste dans l’équipe nationale locale et va céder la place aux plus jeunes. Assane Bèye, Bilali Diallo, Cheikh Bamba Dieng, Ousseynou Ndiaye, Pape Saliou Ndoye sont des jeunes pétris de qualité. On va essayer de monter. Et, il ne sert à rien de monter des plans sur des comètes. Aller jouer un match pour dire qu’on va gagner par force. Il faut avoir l’humilité de perdre de savoir lire que le projet individuel de chaque joueur est plus important que le projet collectif de Diambars.

Est ce qu’une télévision sénégalaise va retransmettre les matches de la Ligue 1 ?

Depuis hier, (mardi, Ndlr), StarTimes et la RTS ont pu trouver un accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)