Sénégal :Madické: « Thiès va bientôt renaître avec les rails »

Le candidat de la coalition Madické 2019 a été chaleureusement accueilli, hier à Thiès, par des jeunes au rond-point Nguinte. La caravane s’est dirigée vers la place de France où s’est tenu un meeting.
« Avec Madické Niang, Thiès va bientôt renaître car je vais faire renaître les rails», a déclaré le candidat de la coalition Madické 2019, lors de son meeting à la place de France. A l’en croire, il ne fera pas comme Macky Sall qui opprime Thiès. Il fait un train express régional (TER) qui s’arrête à Diamniadio. « Moi je vais faire renaître le rail ici dans la capitale du rail. Avant de faire faire le TER, on aurait pu faire les rails de Dakar à Saint-Louis, mais aussi de Thiès à Diourbel, Kaolack, Guinguinéo, jusqu’à Tambacounda », a-t-il lancé. Ainsi il propose ces projets dans lesquels les Sénégalais se reconnaîtront. « Je ne suis pas comme eux qui sont là pour les intérêts purement étrangers. Moi, c’est le Sénégal qui m’intéresse », a-t-il soutenu. A cette occasion, il a salué le partenariat entre le Sénégal et la France. « Je veux que ça soit un partenariat gagnant-gagnant, qui prend les aspirations des Sénégalais », a expliqué le candidat à la coalition Madické 2019. Pour lui, il va réorienter ce partenariat pour que les populations bénéficient de l’aide publique au développement. « J’ai commencé avec les affaires étrangères qui m’amèneront à voter la diplomatie de proximité car elle est en panne avec le président Macky Sall. Je me battrai pour que l’union africaine se réalise », a-t-il martelé. S’adressant à la population thiessoise, il a laissé entendre : « C’est un nouveau contrat social que je veux signer avec vous. C’est un contrat qui permettra aux Sénégalais de sortir de la situation dans la laquelle Macky Sall les a enfoncés ». Sur ce, il ne ménagera aucun effort pour orienter l’éducation pour qu’elle ne produise plus des sans-emplois, mais des Sénégalais capables d’avoir un métier avec dignité. Ça sera le réveil d’un Sénégal nouveau. « Aujourd’hui, on ne peut pas développer le pays de cette manière parce que son privé national est écarté de tous les projets, son privé national peine à voir le bout du tunnel, son privé national ne bouge plus, les jeunes sont dans une situation de désarroi », a-t-il dénoncé. Il faut noter que le coordonnateur départemental du Parti démocratique sénégalais, par ailleurs membre actif de la coalition Madické 2019, Mouhamed Lamine Manssaly, a réussi le pari de la mobilisation




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*