SÉNÉGAL/Peine de mort : l’Etat du Sénégal « n’est pas prêt », affirme le ministre de l’Intérieur

Le ministre sénégalais de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a affirmé que l’Etat du Sénégal n’est pas prêt à rétablir la peine de mort, tant réclamée par certains Sénégalais qui, selon eux, réduirait le taux de criminalité, lors de l’émission Jour du dimanche  (Jdd) à I-radio. 

« Non, je ne pense pas que l’Etat du Sénégal soit prêt à rétablir la peine de mort », a dit le patron de la police qui répondait à une question d’un citoyen sénégalais, durant cette émission. Ce dernier lui demandait d’essayer de rétablir la peine de mort pour voir si ça peut dissuader les criminels. 

Le ministre de l’Intérieur estime qu’il n’a pas été prouvé que la peine de mort a pu diminuer la criminalité. Il a rappelé que seules deux personnes ont été exécutées lorsque la peine de mort existait au Sénégal. 

Aly Ngouille Ndiaye a également révélé que le président Macky Sall a pratiquement doublé l’effectif de la police en 7 ans, celui de la gendarmerie a considérablement augmenté, sans oublier les Sapeurs-pompiers. Il n’a pas souhaité donner de chiffres pour des raisons de secret de défense. 

Source : pressafrik




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*