A la une

SENEGAL-TABASKI-PREPARATIFS Thiès : l’objectif de 220.000 moutons de Tabaski maintenu (inspecteur)

L’objectif de 220.000 moutons de Tabaski, fixé l’année dernière par les services de l’élevage pour approvisionner correctement le marché de la région de Thiès, a été reconduit en 2018, ont indiqué mardi les autorités administratives, lors d’une rencontre préparatoire pour la plus grande fête musulmane.

‘’On a maintenu les mêmes objectifs que l’année dernière : 220.000 moutons, (qui ont été) dépassés’’, a dit le docteur Astou Fall, à l’issue d’un CRD dédié aux dispositions à prendre pour assurer un bon approvisionnement de la région en ovins.
A l’arrivée, 235.105 têtes ont été enregistrées dans la région, a-t-elle relevé, après avoir indiqué, dans sa présentation lors de la réunion que l’offre avait couvert la demande avec 48.256 bêtes invendues.

Le marché de Séwékhaye avait polarisé 44% des moutons présents dans la région et 72% des effectifs du département de Thiès. ‘’Sur les 23.5105, moutons présentés, 45% proviennent de la Mauritanie (105797 têtes) et 1,6% du Mali (3761 têtes)’’, a-t-elle indiqué.

Cette rencontre à laquelle étaient représentées les organisations d’éleveurs, a été l’occasion de passer en revue les difficultés notées l’année dernière et qui appellent des solutions pour l’édition 2018. Elles ont pour noms, entre autres, éclairage, sécurisation, insalubrité, points de vente, surtout en cette période d’hivernage.

Le gouverneur a, à ce propos fait, part de son souhait de voir les maires assainir les sites devant accueillir les moutons. Il a aussi souligné la nécessité de mettre des toilettes mobiles à la disposition du foirail de Séwékhaye, dont le site a été délocalisé.

La réorganisation des foirails, avec un plan d’occupation des sols, permettant une nette séparation entre vendeurs de moutons et restauratrices, mais aussi l’identification des différents acteurs de ces sites ont été aussi agitées.

Le gouverneur Amadou Sy qui présidait le CRD, a d’ailleurs suggéré la confection de cartes d’accès ou badges pour faciliter le contrôle des lieux par les forces de l’ordre et écarter les intrus.

Certains participants ont fustigé l’influence des intermédiaires sur la flambée des prix des moutons, même si leur présence peut s’avérer utile.

‘’Nous agirons sur l’occupation anarchique (des foirails) en relation avec la mairie et les éleveurs’’, lors de visites sur le terrain, a assuré le préfet de Thiès Fodé Fall, qui a décliné le chronogramme de sa tournée qui démarre mercredi dans l’arrondissement de Thiénaba.

Il a en outre invité les éleveurs à répercuter les subventions des aliments de bétail, ainsi que tous les efforts faits par l’Etat, avec pour seule finalité de rendre abordables le prix des moutons au profit des consommateurs.

‘’Nous avons assez de temps pour faire tout ce travail’’, a rassuré le gouverneur, qui a noté que des comités départementaux de développement (CDD) sont prévus, afin de gérer les spécificités de chaque localité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)