Sénégal:Affrontements meurtriers à Tambacounda: Ce que révèle les premières éléments de l’enquête Source

Affrontements-meurtriers-à-Tambacounda

« Libération » révèle que ce sont au total 27 membres du convoi du Pur qui sont entre les mains de la police et de la gendarmerie à Tambacounda. Le chauffeur qui a heurté le jeune Cheikhou Touré, est passé aux aveux lors de son interrogatoire sous le régime de la garde-à-vue à la gendarmerie alors que la police cherche encore à identifier le «gorille » qui a asséné plusieurs coups de couteau à Ibrahima Diop.
Selon nos informations, c’est aujourd’hui que le chauffeur, membre du convoi du Pur qui heurté Cheikh Touré, la deuxième victime des événements tragiques de Tambacounda, sera présenté au Procureur de la République, près le Tribunal de Grande instance de Tambacounda.
En effet, ce sont 27 membres de la délégation du Pur qui se sont entre les mains de la gendarmerie et de la police. Si la police s’occupe d’élucider les circonstances de la mort de Ibrahima Diop, tué à coups de couteau dans son secteur, en interrogeant les 24 membres de la sécurité d’Issa Sall, la gendarmerie, elle, est chargée de l’enquête sur la victime Cheikh Touré, âgé de 26 ans.

Comme l’a relaté hier le Procureur de la République, Demba Traoré, en prenant la route vers Bakel, un des véhicules du cortège d’Issa Sall a mortellement heurté un conducteur de moto-Jakarta, identifié sous le nom de Cheikh Touré, né le 10 Octobre 1993 à Tambacounda de Sékou et Coumba Keïta, marié et père d’un enfant. Lorsqu’ils ont immobilisé le convoi, les gendarmes ont remarqué qu’un des véhicules qui correspondait à la description des témoins, avait encore un impact de choc.




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*