Sénégal:ISSA SALL APPELLE AU CALME ET ANNONCE UN POOL D’AVOCATS POUR SES ÉLÉMENTS ARRÊTÉS À TAMBACOUNDA

issa-Sall

Le candidat du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) à la présidentielle du 24 février, Issa Sall, a réitéré, mercredi à Dakar, son appel à une « campagne électorale civilisée », annonçant au passage la constitution d’un pool d’avocats chargé de défendre des éléments de sa garde rapprochée arrêtés à la suite de violences ayant coûté la vie à deux militants de la coalition au pouvoir, lundi, à Tambacounda (Est).

« Je réitère mon appel solennel, cet appel que j’avais déjà lancé au début de la campagne pour que cette campagne reste civilisée, démocratique et transparente », a-t-il déclaré, ajoutant que cet appel va à l’ensemble des militants du PUR et au peuple sénégalais de l’intérieur comme de l’extérieur.

Le leader du PUR s’exprimait lors d’une conférence de presse pour donner sa version des affrontements ayant eu lieu lundi à Tambacounda entre des éléments de sa garde rapprochée et des militants de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY).

Deux personnes, des militants de la mouvance présidentielle ont péri dans ces violences. Des blessés parmi lesquels des journalistes couvrant la campagne pour le compte du candidat du PUR ont également été dénombrés, en même temps que d’importants dégâts matériels.

Au total, 24 personnes présentées comme des éléments de la garde rapprochée d’Issa Sall ainsi que d’autres participants présumés à ces violences ont été arrêtés par la police et la gendarmerie, a annoncé mardi le procureur de la République près du tribunal de grande instance de Tambacounda, Demba Traoré.

Pour le professeur Issa Sall, la responsabilité de ces « faits regrettables est imputable à l’Etat du Sénégal », lequel selon lui, a failli à son obligation de mettre à la disposition des cinq candidats, les forces de l’ordre pour assurer leur sécurité.

Le candidat du PUR a dans le même temps annoncé la constitution d’un pool d’avocats composé, entre autres, de Me Ousseynou Gaye, Me Amadou Layty Ba, Me Ciré Clédor Ly, Me Demba Ciré Bathily, Me Boucounta Diallo et Me Etienne Dionne.

« Ces conseils nous aideront à prendre en charge nos camarades qui sont actuellement en audition à Tambacounda », a-t-il fait savoir.

Ces avocats auront pour rôle également « de voir la conduite à tenir relativement à l’irresponsabilité de l’Etat du Sénégal, à l’irresponsabilité du ministre de l’Intérieur, du commissaire de police de Tambacounda et de toutes les personnes qui ont participé à cette odieuse affaire », a-ajouté Issa Sall.

Le PUR va continuer sa campagne à l’intérieur du pays conformément aux principes de la démocratie. « Au nom de ces principes, nous continuerons, la campagne que nous n’avons d’ailleurs jamais arrêtée », a-t-il indiqué.




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*