Sénégal:Santé du système bancaire: Le Dg BECEAO rassure les Sénégalais

BCEAO

Le directeur national de la BECEAO pour le Sénégal, Ahmadou Al Aminou Lô, a donné jeudi des assurances concernant la bonne santé du système bancaire sénégalais, selon l’APS

Il co-animait à Dakar un point de presse, à l’occasion d’une réunion trimestrielle destinée à faire le point sur des dossiers d’importance pour la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest mais également pour la profession bancaire.

Les normes Bâle II (le second accord de Bâle) constituent un dispositif prudentiel destiné à mieux appréhender les risques bancaires et principalement le risque de crédit ou de contrepartie et les exigences, pour garantir un niveau minimum de capitaux propres, afin d’assurer la solidité financière.

Bâle III fait partie des initiatives prises pour renforcer le système financier à la suite de la crise financière de 2007, sous l’impulsion du Conseil de stabilité financière et du G20, pour garantir un niveau minimum de capitaux propres et renforcer la solidité financière des banques.

« Il y a de cela un an, nous échangions sur les conséquences prévisibles de cette entrée en vigueur de la nouvelle réglementation bancaire Bâle 2, Bâle 3. Ce sont des réformes par rapport à la durée du crédit’’, a-t-il rappelé.

« Nous sommes arrivés avec le système bancaire à la conclusion que l’implémentation du disposait s’est effectué de manière très satisfaisante au plan technique et que les craintes quant à la distribution du crédit et son impact ne se sont pas matérialisés puisque le crédit bancaire continue à progresser dans l’UEMOA », a-t-il fait observer.

Selon lui, le total-bilan des banques continue de progresser, atteignant 6, 691 milliards de francs CFA en fin septembre 2018, contre environ 6,615 milliards en début janvier de la même année. « Une progressions certes modeste mais qui traduit une consolidation », a relevé le directeur national de la BCEAO.




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*