Seydou Guèye sur les menaces Me Wade: « Le gouvernement y fera face sans faiblesse aucune « 

Le gouvernement condamne « l’attitude » de Me Abdoulaye Wade, qui appelle à empêcher la tenue de la présidentielle. L’ancien Président qui présidait une réunion de son parti hier, a demandé à ses partisans de s’attaquer aux bureaux de vote et d’incendier les procès-verbaux. 

« Le Sénégal est un état de droit. Nous condamnons fermement cette attitude permanente de subversion, d’appel à la violence, de subversion l’insurrection. Depuis son retour et peut- être bien avant, Abdoulaye Wade a répété des propos que l’Etat de droit ne peut pas accepter », a réagi Seydou Guèye, le porte-parole du gouvernement et de l’Apr (pouvoir). 

« Le Président Wade est en train de défier les lois et les institutions de la République. Mais, le gouvernement y fera face sans faiblesse aucune. Ce qui est ahurissant, c’est qu’Abdoulaye Wade n’honore pas son statut d’ancien chef de l’Etat’’, a-t-il poursuivi. 

Le secrétaire général du Pds affirme qu’il ne soutient aucun des quatre candidats de l’opposition. D’ailleurs, il annonce que son parti va organiser à partir de cette semaine, une campagne de sensibilisation à travers des sit-in et des meetings à travers tout le pays. Seydou Guèye lui rappelle que « seuls les candidats sont autorisés à battre campagne ». 

« Nous allons mettre en œuvre tout ce qui est prévu par la loi. Nous allons prendre toutes les mesures conservatoires afin que la sécurité des citoyens soit assurée sur l’ensemble du territoire. En un mot, ceux qui tenteront de perturber la libre expression des suffrages seront punis. Ceux qui sont en marge de la loi, s’exposent aux rigueurs de la loi’’, a-t-il averti.

Source : leral




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*