dimanche , octobre 21 2018
Accueil / A la une / Seydou livré à la Gendarmerie : Il avait violé et égorgé sa copine

Seydou livré à la Gendarmerie : Il avait violé et égorgé sa copine

Seydou Niang qui avait violé, puis égorgé sa petite-amie, Madeleine Ndong, l’année dernière entre la forêt de Mboulème et Keur Balla Lô, a été rattrapé par son passé. Il a s’est livré à la Gendarmerie. Le présumé meurtrier s’était réfugié en Gambie pendant un an où il a eu des déboires avec la Justice de ce pays.

Le corps sans vie d’une fille de 23 ans a été découvert entre Mboulème et Keur Balla Lô, dans la forêt. La victime avait été violée avant d’être tuée, puis abandonnée sur les lieux. Son meurtrier n’était personne d’autre que son petit-ami Seydou Niang.

Après son forfait, le meurtrier de Madeleine Ndong alias Mame Diarra s’était retiré à Tambacounda chez des parents où il a passé quelques jours. Ne se sentant pas en sécurité, il s’est vite réfugié en Gambie pour échapper à la Justice sénégalaise, convoyant à bord de son véhicule une parente. Sur le territoire gambien, à la lisière de la forêt de Farafénié, il tente de violer la passagère, mais celle-ci lui échappe en courant et criant toute nue dans les champs. Elle a dû son salut aux paysans qui étaient dans les alentours. Après avoir expliqué sa mésaventure aux paysans, ces derniers vont le poursuivre, l’arrêter et le conduire au commissariat de Farafény. Ses parents n’ont pas baissé les bras et veulent que la Justice continue les recherches et squattent le Palais de justice.

Finalement, le Parquet signe un soit transmis adressé à la Brigade de Mbour. Le commandant de brigade, l’Adjudant-chef Bouna Thioune, et ses hommes se saisissent de l’affaire et se mettent en contact avec la Justice gambienne. Tout le monde croyait que le meurtrier de Madeleine se trouvait en prison. Avec des investigations menées de mains de maître, les pandores apprennent que Seydou Niang était libre et, par la magie de l’argent, il avait réussi à se payer une liberté. Les deux Etats étaient convenus d’aller le chercher pour le ramener au Sénégal. Et c’est à partir de ce moment que le deal a éclaté entre les autorités gambiennes et le chef de la Police locale qui a, par la suite, eu des déboires avec son gouvernement. A cette période, des rumeurs circulaient, disant que Seydou était à Mbour. Le commandant de brigade fait appeler son père pour le persuader de livrer son fils, car il ne pourra jamais échapper à la Justice. Les tractations du commandant Bouna Thioune ont porté leurs fruits, puisque quelques jours après, le père livrera Seydou à la brigade. Pour le mobile, il dit que c’est la jalousie qui l’a poussé à tuer sa petite-amie.

IGFM

About hamet Guèye

Voir aussi

Présidentielle 2019-Tournée: Le calendrier de Me Madické Niang dans les foyers religieux…

Share this on WhatsApp Me Madické Niang entame sa tournée auprès des khalifes généraux des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)