Accueil / Actusrégions / SITUATION NUTRITIONNELLE AU SENEGAL Louga et Goudiry affichent des taux inquiétants

SITUATION NUTRITIONNELLE AU SENEGAL Louga et Goudiry affichent des taux inquiétants

La situation nutritionnelle est très préoccupante dans beaucoup de régions du Sénégal. La Croix-Rouge sénégalaise vient d’évaluer son programme de prévention de la malnutrition aigüe en faveur des ménages les plus affectés par la crise alimentaire de 2016 dans le département de Goudiry et la région de Louga, qui affichent des taux élevés de malnutrition aigüe chez les enfants de 0-5 ans, les femmes enceintes et les femmes allaitantes.

Ce programme financé par la Direction générale à l’Aide humanitaire et à la Protection civile de la Commission européenne (DG ECHO), grâce à un appui technique de la FICR, a couvert du 1er juillet au 31 décembre 2016, le département de Goudiry (région de Tambacounda) et la région de Louga. Il a ciblé 1609 ménages vulnérables, soit 12 872 bénéficiaires, dont 763 enfants de moins de deux ans, 705 femmes enceintes et les femmes allaitantes dans les communes de Goudiry, Dougué, Koussan, Bani Israël, Boutoucoufara, Dianké Makha, Komoti, Koulor dans le département de Goudiry, et les enfants de 6-59 mois à dépister dans la région de Louga». Les 1609 ménages ont été ciblés sur 2891 ménages très pauvres au cours de deux assemblées villageoises de validation des listes des bénéficiaires. Un ménage de huit personnes reçoit un coupon alimentaire d’une valeur de 40 000 francs par mois pendant trois mois. Ces opérations de distribution ont mobilisé 125 volontaires de la Croix-Rouge dans 21 points de transferts monétaires en partenariat avec 21 boutiquiers agréés.

508 cas de malnutrition aiguë sévère à Louga

Dans la région de Louga, la Croix rouge sénégalaise, appuyée par 234 volontaires et relais communautaires, a mené des actions urgentes de détection et de prévention de routine sur la malnutrition aiguë, à travers l’organisation de deux campagnes de dépistage actif de masse. Ce qui a permis de dépister 508 cas de malnutrition aiguë sévère et 1509 cas de malnutrition aigüe modérée chez les enfants de 6-59 mois, au niveau des 8 districts sanitaires de la région, contre 753 cas de malnutrition aiguë sévère et 4071 cas de malnutrition aiguë modérée dépistés lors de la première campagne de dépistage actif de masse, soit un taux de dépistage de 94%. Au total, plus de 177 425 enfants de 6-59 mois ont été dépistés pendant la deuxième campagne sur une cible de 166 174 enfants. La première campagne a enregistré un cumul de 160 155 enfants dépistés sur une cible de 184 320 enfants au niveau communautaire, avec une prévision de 11.981 cas de MAS (malnutrition aiguë sévère) et 37325 cas de MAM (malnutrition aiguë modérée) à référer au niveau des structures de prise en charge et des sites communautaires. Selon Bassirou Seck, premier vice-président de la Croix-Rouge sénégalaise, «ce projet s’est matérialisé par l’assistance alimentaire et nutritionnelle de 1609 ménages vulnérables dans le département de Goudiry et le dépistage de plusieurs cas de malnutrition aiguë sévère et modérée chez les enfants de 6-59 mois dans la région de Louga, notamment sur la base des principes de redevabilité et de transparence en direction des couches les plus vulnérables».

rewmi

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

LOUGA KORITÉ 2018 : UN PRÊCHE DE L’IMAM RATIB CONTRE LA MALTRAITANCE DES ENFANTS

Share this on WhatsApp  L ‘ « aïd al fitr » ou korité a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)