,

Suicide ou sacrifice, la mort d’un adulte crée la sycose dans le département de …

Âgé de 54 ans, Mame G. Guèye a été retrouvé mort dans sa chambre, la gorge coupée et la main gauche déchiquetée. Si les premiers résultats de l’enquête font ressortir la thèse du suicide, les habitants croient plutôt à un crime rituel devenu fréquent à l’approche des élections.

Nous sommes dans la commune de Rufisque-Nord, dans le vieux quartier de Dangou, où hier matin le réveil était brutal à cause d’un cas de meurtre. Un homme âgé de 54 ans a été retrouvé mort dans sa chambre.

L’homme, un célibataire sans enfant qui tenait sur ces 54 berges, vivait dans une grande famille. Constatant son absence, ses proches ont tenté de le réveiller, avant de découvrir l’horreur.

Mama Guereum Guèye baignait dans une marre de sang. La victime a été retrouvée avec la gorge coupée et la main gauche déchiquetée. A la première vue, beaucoup ont pensé à un assassinat.

La Direction de la police technique et scientifique (Dpts) a pris les choses en main, une fois sur les lieux de crime et l’enquête montrera que la victime s’est suicidée.

« Aucun élément ne montre que l’homme a été agressé. De la même manière qu’aucune blessure n’a été décelée sur le corps de la victime et la chambre était rangée. Ce qui démontre qu’il n’y a pas eut de bagarre pouvant découler d’une résistance de la victime face à son bourreau », confient des sources proches de l’enquête.

Mais les habitants du quartier où a eu lieu le drame pensent le contraire et ressortent la carte du sacrifice, la carte du crime rituel devenu fréquent à l’approche des élections. (Avec WalfQuotidien)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Fuites au bac : Le prof vendait les épreuves à 200 000 la matière

Wally Seck ne veut pas être comparé à Youssou Ndour