Actualités

Surpris par sa mère sur la femme de son frère, il se jette dans un puits

Surpris, dans la nuit du samedi au dimanche dernier, à Gappo (Diourbel), entretenant des relations sexuelles avec la femme de son frère aîné parti en Italie, S. Mbaye a voulu mettre fin à ses jours. Se jetant dans un puits, le cultivateur s’est retrouvé avec les bras et les jambes cassés. La femme adultère a préféré quitter le domicile conjugal.

L’histoire de S. Mbaye, un cultivateur d’une trentaine d’années (né en octobre 1984 à Mboustane), nuitamment surpris sur la femme son frère, alimente les débats au village de Gappo, dans le département de Diourbel. Le bonhomme est devenu la risée publique, pour avoir tenté de se suicider en se jetant dans un puits. Il s’est retrouvé avec les bras et les jambes fracturés. Les faits se sont passés dans la nuit du samedi au dimanche 5 février dernier. Et selon Le cultivateur qui aimait à avoir des parties de jambes en l’air avec la femme de son aîné, El M. Mbaye, parti en Italie depuis la disparition de leur père, a foiré son coup. Il avait fini de transformer sa belle-sœur en objet de satisfaction de sa libido. Malheureusement, le jour des faits, il a été surpris par sa mère. S. Vivant dans la maison avec sa mère, la femme et les enfants de son frère aîné, son comportement avait éveillé des soupçons. Et le weekend dernier, sa mère, réveillée au milieu de la nuit, par des gémissements venant de la chambre de sa belle-fille, a voulu en avoir le cœur net. Constatant que la porte était entrouverte, elle s’est brusquement introduite dans la chambre. A l’intérieur, elle a failli tomber en syncope : son cadet, tout nu, sur sa belle-fille, l’épouse de son aîné. Pris sur le fait, S. Mbaye, estimant ne plus méritait de vivre, a tenté de se suicider.=, en se jetant dans le puits familial. Alertés par les cris de détresse de l’épouse adultérine, les voisins sont venus aux nouvelles. Repêché, S. Mbaye s’est fracturé les deux bras et les deux jambes. Quant à sa belle-sœur, elle est retournée la même nuit auprès des siens à Kébémer (région de Louga).

L’OBS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)