,

TAMBACOUNDA : RANDONNÉE PÉDESTRE POUR BOOSTER LES INSCRIPTIONS SUR LES LISTES ÉLECTORALES

 La conseillère municipale, chargée de mission à la présidence de la République, Fatoumata Déo Cissé, a organisé, samedi, une randonnée pédestre, pour amener les populations de la commune de Tambacounda (est) à s’inscrire sur les listes électorales, a constaté l’APS. Vêtus de tee-shirts, casquettes vissées sur la tête, les randonneurs partis de l’esplanade entre la gouvernance et la mairie, ont fait le grand tour en passant par le rond-point Tassangoro, la gare routière Kothiary, avant de revenir sur leurs pas. Un véhicule transportant des hauts parleurs diffusait des messages invitant les habitants à aller s’inscrire auprès des trois commissions de la commune.

L’initiative a reçu l’appui du président de la République, du président du conseil départemental Sina Cissokho et de l’adjoint au maire Bounama Kanté, a relevé Fatoumata Déo Cissé, par ailleurs adjointe au maire et conseillère départementale. Mme Cissé qui a jugé ‘’faible’’ le taux d’inscription qui est de ‘’51% dans la commune et de 59% dans le département’’, a invité les populations à s’inscrire massivement sur les listes, afin que l’objectif de ‘’100% ou même 200% soit atteint’’ avant la clôture de l’opération. L’initiatrice de la randonnée a indiqué qu’elle comptait par cette manifestation, mobiliser 1.000 personnes à inscrire dimanche sur les listes électorales.

Etant donné la capacité limitée des commissions dont chacune ne peut enrôler que 300 personnes par jour, elle a décidé d’en mobiliser 200 dimanche matin, a-t-elle dit. Plaidant pour l’augmentation du nombre de commissions, Fatoumata Cissé a indiqué qu’elles restent ‘’insuffisantes’’, bien qu’elles soient passées d’une à trois commissions dans la commune. Deux nouvelles machines ont été installées depuis le 23 février dans la commune pour s’ajouter à l’unique commission qui y opérait.

‘’Nous demandons au président de la République et au ministre de l’Intérieur de nous aider, en nous amenant surtout des commissions mobiles’’, a-t-elle dit, relevant que la région de Tambacounda et le département, vu leur superficie, en ont ‘’vraiment besoin’’. La responsable en a profité pour inviter les populations de la ville, notamment les femmes cinquantenaires à faire du sport, comme c’est le cas dans la capitale, pour prévenir les maladies cardio-vasculaires. Certains participants, dont le président de l’Association des retraités, se sont dit favorables à une pérennisation de cette randonnée qui pourrait avoir lieu ‘’une à deux fois par mois’’.

Source : APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

DAKAR ABRITE UN ATELIER RÉGIONAL DE PARTAGE DU BUSINESS MODÈLE DU PUDC À PARTIR DE LUNDI

L’EXPOSITION ’’LES GRANDES FIGURES NOIRES….’’ REND HOMMAGE À DES HOMMES DE PAIX ET DE JUSTICE (ABDOULAYE RACINE SENGHOR)