Accueil / régions / Tambacounda : session de réorientation budgétaire, le point sur le recrutement d’agents permanents a fait couler beaucoup de salives.

Tambacounda : session de réorientation budgétaire, le point sur le recrutement d’agents permanents a fait couler beaucoup de salives.

Le maire de la commune a convoqué le conseil municipal ce mercredi. Il s’agissait de réunir les conseillers pour une session de réorientation budgétaire. Plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour cependant, celui relatif au recrutement de 20 agents permanents a fait couler beaucoup de salives.

Les conseillers municipaux ont tour à tour voté et adopté les cinq points inscrits à l’ordre du jour de la session de ce mercredi. Il s’agissait entre autres points, de l’examen et du vote, d’une autorisation spéciale, de recettes et de dépenses relative aux fonds de dotation et de concours de 2017, de l’examen et du vote d’un virement de crédit et de recrutement d’agents permanents, entre autres. Toutefois, note-t-on, même si les autres points ont tous fait l’objet de débats houleux, celui relatif au recrutement d’agents permanents a fait couler beaucoup d’eaux sous les ponts. Pour certains, bien qu’ayant approuvé l’attitude du maire qui a bien voulu soumettre l’affaire à l’approbation du conseil municipal, il demeure nécessaire que le choix de ces futures recrues ne soit pas trop empreint de politique. Il faut surtout penser aux contractuels déjà en exercice dans l’institution et qui jusque-là, peinent à être embauchés. Leur situation, poursuivent certains élus, doit être bien pensée et sérieusement pris en compte dans le recrutement en vue. L’adjoint au maire, Bounama Kanté, prenant la parole, a signifié que le recrutement sera certes politique, cependant, il a exhorté à ce que des sessions de formations soient planifiées à l’intention des futures recrues pour un meilleur rendement du service.

La mairie fait mieux que la fonction publique

Pour certains conseillers municipaux, en termes de recrutement, la mairie va faire mieux que l’état qui n’a pas recruté autant de fils de la commune dans la fonction publique lors des derniers recrutements. 20 agents seront recrutés par la mairie, c’est déjà mieux que ce qu’a fait l’état, se réjouissent certains affidés du maire.

Une question qui doit être bien étudiée

C’est l’avis du représentant du trésorier payeur régional. Pour ce dernier, même si, à leur niveau ils ne sont pas contre le recrutement proposé par l’édile, cette question doit être bien étudiée et bien prise en compte. Certes, les recettes de la mairie ont connu une hausse en 2015, n’empêche, une attention particulière doit être accordée à la question quand on sait que les dépenses pour les salaires sont quelques choses d’incompressibles.

Source : tambacounda.info

About Diouf Babacar

Voir aussi

Canicule à PODOR : Deux individus trouvent la mort au village de N’Gouye par noyade

Share this on WhatsApp Deux personnes ont trouvé la mort dans le Département de Podor, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)