Accueil / A la une / Témoignage d’un ancien professeur du Président de la République : «Macky SALL a un parcours inédit…, excellent en mathématiques,… un peu taquin »

Témoignage d’un ancien professeur du Président de la République : «Macky SALL a un parcours inédit…, excellent en mathématiques,… un peu taquin »

Nous nous sommes rendus hier dimanche à Hann-Capa, au domicile de Mr M’baye N’diaye, professeur de SVT. Il a ainsi bien voulu évoquer avec nous, quelques souvenirs remontant aux années 70, précisément à Fatick, et durant lesquelles il a servi de professeur de Physique/Chimie et Mathématiques à notre actuel Président de la République Macky SALL.

DAKARACTU : Que pouvez-vous nous dire sur l’élève Macky SALL? 
Je me rappelle bien, étant nouveau professeur, j’ai eu à dispenser des cours à Macky SALL, la première fois en 5ème secondaire, en mathématiques ou sciences naturelles. J’ai même dû l’avoir durant deux ans ; l’année suivante je l’ai eu en Sciences physiques.
Il se trouve que Macky SALL partageait la même classe avec mon jeune frère, Moussé Diop N’diaye. L’actuel Président de la République était généralement considéré comme élève moyen dans les autres disciplines; mais il excellait dans les disciplines scientifiques; plus particulièrement en mathématiques, il était excellent! Je l’ai eu en PC et il montrait des dispositions assez intéressantes en cette matière ; ce n’est pas étonnant qu’il soit devenu ingénieur.
Je l’ai rencontré par la suite quand il était étudiant. Il semblait porter des dossiers et je crois qu’il essayait de chercher une bourse d’études au niveau des ambassades de la place. Mais, je sais qu’il était débrouillard. Je pressentais en lui quelqu’un qui avait de l’ambition. Il était sympathique et cherchait à montrer qu’il était mon élève à Fatick ; ça m’a vraiment marqué…
DAKARACTU : Comment appréciez-vous le parcours du Président de la République ?
D’après des recherches sur le net, son parcours est inédit. Jamais on a rencontré un homme politique qui ait eu un parcours similaire, avec une ascension aussi fulgurante : Directeur Général, ministre de l’Energie et des Mines, ministre de l’Intérieur, Premier ministre, Président de l’Assemblée Nationale puis Président de la République. Je pense que ça n’a jamais eu lieu en Afrique plus particulièrement, et même à travers le monde ; pour dire que c’est quelque chose de particulier qu’il fallait mettre en exergue.
Pour l’essentiel, je pense vraiment que le Président SALL a engrangé «un capital expérience» qui doit lui permettre de diriger le pays. Le problème qui se pose c’est celui de ses collaborateurs. C’est un système hétérogène où il y a des hommes et femmes issus d’horizons divers et dotés de capacités inégales. Dans ce méli-mélo où il y a des intérêts divergents, il est souvent difficile de mener la barque. Mais tôt ou tard, les choses se rétabliront le plus normalement du monde. En tout cas, je le souhaite en tant qu’ancien professeur d’un élève prodige.
DAKARACTU : Aviez-vous déjà décelé l’image d’un futur homme d’Etat chez Macky SALL ?
Il y a une anecdote qu’il me semble important de rappeler. Du temps où Macky était élève à Fatick, son professeur de français, en l’occurrence Mr KONTE, lors de l’établissement des fiches de renseignement au niveau de la rubrique «carrière envisagée», avait dit à la classe où se trouvait le jeune SALL, « Qui sait? Peut-être qu’éventuellement parmi vous, se trouve un Président de la République! » Mon frère avait l’habitude de me le rappeler, mais c’est par la suite que je me suis rendu compte que ce qui était un détail au départ, pourrait être un élément intéressant pour l’histoire.
DAKARACTU : Que retenez-vous du comportement de l’élève Macky SALL ?
Il était plus ou moins effacé. Mon frère a l’habitude de me dire, du moment qu’il partageait la même table, que Macky était un peu taquin ; bien qu’étant calme, il arrivait en EPS de faire de petites taquineries. Ce qui n’a rien de mal ; un enfant un peu espiègle en quelque sorte.
DAKARACTU : Que savez-vous du passage de Macky à And Jëf ? 
J’avais un collègue, professeur de mathématiques du nom de Abdou Samba N’diaye, et c’est lui qui a recruté Macky SALL à And Jëf. Ce professeur fut son beau- frère, ce qui a beaucoup facilité les relations entre les deux hommes. Macky a ainsi milité à AJ jusqu’au moment où Landing Savané s’est présenté aux élections présidentielles de 93, sous le sigle de «candidat sans illusions». Mr SALL a quitté par la suite AJ, parce que ne pouvant pas comprendre qu’on puisse se présenter à des élections sans prétendre les gagner…
Collège professoral de Macky SALL, année scolaire 1977- 1978.
Deux professeurs de Macky SALL ; M. Mbaye NDIAYE (PC) et M. Mamadou MBOUP (HG)
Une des classes contemporaines de celle de Macky SALL, année scolaire 1977- 1978
Source : dakaractu

About Diouf Babacar

Voir aussi

Le président de la république, Macky Sall avant de s’envoler vers le Canada a signé des décrets portant nomination d’Adjoints au Préfet et de Sous-préfets.

Share this on WhatsApp Share this on WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)