vendredi , octobre 19 2018
Accueil / Actualités / TENDOUCK : MARCHE DE PROTESTATION CONTRE LA FERMETURE DES ROBINETS

TENDOUCK : MARCHE DE PROTESTATION CONTRE LA FERMETURE DES ROBINETS

Les habitants des villages de Tendouck, Boutégol et Ediamath dans le département de Bignona (sud) ont protesté contre la fermeture des robinets d’usagers du forage par un exploitant privé, a constaté l’APS. Vendredi, dès les premières heures de la matinée, des centaines de manifestants, des femmes, des jeunes et des personnes âgées ont investi la voie principale pour marcher du village de Boutégol au village de Tendouck distant d’un kilomètre.

Portant des brassards rouges et habillés pour la plupart en rouge, ces habitants ont répondu à l’appel du collectif des usagers du forage de Tendouck qui a initié ‘’le combat contre la fermeture des robinets’’. Brandissant des pancartes, bassines et seaux sur la tête, ces populations ont marché jusqu’à la place publique où le chef de village, l’imam Ratib de la mosquée et plusieurs autres notables attendaient l’arrivée du cortège pour aller déposer un mémorandum à la sous-préfecture du village de Tendouck, chef-lieu d’arrondissement.

 ‘’C’est la première fois dans l’histoire de Tendouck que les populations organisent une marche de protestation. Nous avons vécu toutes sortes de difficultés dans notre village. Mais nous n’avons jamais protesté de cette manière. C’est une première’’, a expliqué le chef de village en langue Diola.  ‘’Nous n’en pouvons plus avec la cherté des factures et contre la mauvaise gestion du forage qui empêche une bonne distribution de l’eau. Cette situation constitue une atteinte à la vie paisible à Tendouck et environ’’, a expliqué Yaya Diémé secrétaire général du collectif des usagers du forage et porte-parole des populations.

 ‘’Nous exigeons l’annulation des factures sur la base d’une estimation non chiffrée, la réduction du prix du mètre cube de 300 à 200 FCFA, la vérification des nouveaux compteurs, la formation des agents-releveurs et la réouverture sans conditions des robinets’’, a poursuivi Yaya Diémé, lisant le mémorandum devant le sous-préfet de Tendouck. Les populations qui réclament la gestion du forage par elles-mêmes, menacent de boycotter la prochaine élection présidentielle ‘’si cette doléance liée à la distribution de l’eau n’est pas satisfaite’’. Interpellé par des journalistes, Cheikh Omar Badji, directeur de zone de la société Aquaren, qui exploite le forage en partenariat avec l’Office des forages ruraux (OFOR), a démenti toutes les accusations des populations. ’’Toutes les personnes qui ont pris part à cette marche sont des clients qui n’ont pas honoré leurs factures depuis plusieurs mois. Le forage fonctionne à Tendouck. Les robinets ne sont pas fermés. La distribution est coupée pour les clients qui n’ont pas payé’’, a indiqué Cheikh Omar Badji.

Source : APS / scoopziguinchor

About Diouf Babacar

Voir aussi

Sonacos : «L’Etat a signé l’accord de financement de 30 milliards FCfa »

Share this on WhatsApp C’est une sortie qu’il fallait faire, car elle rassure l’Etat, les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)