,

Thies : Bagarre entre Abdourahmane Sarr et son beau-frère, ce dernier perd la vie.

Bilal Niang a perdu la vie à une bagarre avec son beau-frère Abdourahmane Sarr, venu défendre sa sœur battue par son mari.

Une bastonnade de trop. Abdourahmane Sarr a voulu corriger son beau-frère Bilal Niang qui avait l’habitude de tabasser son épouse.

Le jour des faits, Adja Sarr qui avait encore vécu une scène de ménage humiliante avec son époux, a été répudiée par ce dernier. Elle avait ainsi rejoint le domicile de ses parents.

Informé de la bastonnade qu’a fait l’objet sa sœur, Abdourahmane sarr qui pratique les Arts Martiaux, s’est rendu au domicile du mari de sa sœur au quartier Cité Lamy. Les deux hommes qui ont eu une violente prise de gueule, se sont violemment battus en s’échangeant des coups de poing comme de vrais gladiateurs. Les voisins ont réussi à les séparer informe le journal L’Obs. Bilal Niang a été fortement amoché par son beau-frère. Il avait mal partout.

Quelques heures plus tard, une délégation de la famille de son épouse est venue faire la conciliation pour la faire retourner dans son ménage. Très mal en point et en colère contre son beau-frère, il a renvoyé ses beaux-parents.

En chemin, ces derniers sont rattrapés par un habitant du quartier qui leur révèle que Bilal se tordait de douleur. C’est ainsi qu’ils vont nuitamment le conduire au poste de santé du quartier Silmang.

Dépassé par ce cas, l’infirmier de garde réfère le patient à l’hôpital régional Ahmadou Sakhir Ndiéguène. Bilal n’y arrivera jamais, entendu qu’il va décéder lors de son évacuation. Le lendemain, ils ont cherché à l’inhumer incognito.

Mais, des habitants du quartier ont informé les autorités judiciaires de la bagarre entre le défunt et son beau-frère. Le procureur de la République ordonne une autopsie pour déterminer les circonstances de cette mort suspecte. Le corps sans vie a été convoyé à Dakar où le médecin légiste a attesté du décès de la victime suite à des coups  et blessures qui ont entraîné une hémorragie interne.

Auditionné par les éléments du commissariat du 1er arrondissement. Abdourahmane SAee a finalement passé aux aveux en reconnaissant s’être violemment battu avec son beau-frère. Il sera inculpé et placé sous mandat de dépôt à la prison de Thies pours coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort et sa sœur Adja Sarr pour complicité de meurtre. Bilal Niang était chauffeur de profession.

Senepeople

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

LE DÉPARTEMENT DE LINGUÈRE BIEN APPROVISIONNÉ EN DENRÉES ALIMENTAIRES

Accusé d’avoir engrossé une fillette de 13 ans, l’animateur de radio finit en …