THIÈS : UNE ASSOCIATION REMET DU MATÉRIEL À L’HÔPITAL AMADOU SAKHIR NDIÉGUÈNE

 L’association Les amis de l’Hôpital Elhadji Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès (AHASN) a remis jeudi un lot d’articles divers à cette structure sanitaire, lors de sa 10-ème journée de solidarité, a constaté l’APS.  Le don est composé de matériel médical dont des appareils de glycémie, de chariots pour l’accueil et les urgences, de produits et matériel d’hygiène et de denrées alimentaires. Le directeur de l’Hôpital, Babacar Mané, a reçu de manière symbolique le lot en question des mains de femmes de l’association, lors d’une cérémonie tenue à la salle de conférence de l’établissement hospitalier. L’hôpital porte depuis 2001, le nom d’Ahmad Sakhir Ndiéguène, un marabout qui a fondé le quartier Keur Mame Elhadji de Thiès. Plusieurs membres de la famille du parrain avaient pris part à la rencontre. Ils étaient à côté de membres du conseil d’administration de l’établissement public de santé, de représentants des usagers et du personnel.  Le coût global du don n’a pas encore fait l’objet d’une évaluation, a relevé à des journalistes le président de l’Association, Fadel Ndiéguène, membre de la famille du parrain.  Selon lui, les dons ont été collectés auprès de disciples de la famille Ndiéguène, de bonnes volontés au Sénégal et dans la diaspora. Le directeur de l’Hôpital, Babacar Mané, a salué ce geste maintenant inscrit dans le calendrier de l’hôpital depuis dix ans, soulignant qu’il contribuera au bon fonctionnement de l’hôpital, tout en lui permettant de faire des économies. Il a salué le partenariat qui lie l’hôpital à l’AHASN qui, outre ces dons, « prend en charge gratuitement des malades indigents ». La semaine dernière, l’association avait organisé une journée de nettoiement au sein du centre hospitalier, a-t-il relevé. En reconnaissance pour le choix porté sur leur grand-père pour être le parrain de cet hôpital de référence, la famille Ndiéguène avait mis sur pied cette association pour appuyer l’hôpital dans la propreté, l’amélioration de la qualité des soins et l’attractivité de l’environnement, a noté Bada Ndiéguène, chargé de la communication et de la sensibilisation de l’organisation. La première édition de la journée du parrain ou journée de solidarité de l’Hôpital Ahmad Sakhir Ndiéguène a eu lieu en 2008.

Source : APS

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*