Trafic de migrants : 49 personnes dans les prisons sénégalaises

La traite des êtres humains et le trafic illicite de migrants touchent particulièrement le Sénégal. Quarante personnes séjournent dans les geôles sénégalaises pour ces délits.

Selon un rapport d’Interpol, repris par Wal fadjri, les mis en cause ont été arrêtés entre le 6 et le 10 novembre 2017, au cours de l’opération Épervier, menée simultanément par Interpol dans cinq pays du Sahel dont le Sénégal.

Quelque 500 migrants destinés entre autres à la vente, à la mendicité, à la prostitution ou aux travaux forcés ont été sauvés par Interpol.

Le journal renseigne que des Sénégalais soupçonnés du délit de trafic de migrants sont dans les liens de la détention aussi à l’étranger, notamment en Italie et en Libye.

Seneweb




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*