lundi , octobre 15 2018
Accueil / insolite-faits divers / TRAGEDIE FAMILIALE A KEUR MASSAR: Abdoulaye Ba assassine son fils de 6 ans et lui coupe l’oreille avec des ciseaux et…

TRAGEDIE FAMILIALE A KEUR MASSAR: Abdoulaye Ba assassine son fils de 6 ans et lui coupe l’oreille avec des ciseaux et…

TRAGEDIE FAMILIALE A KEUR MASSAR: un drogué assassine son fils de 6 ans et lui coupe l’oreille avec des ciseaux

Quand le chauffeur de camion Abdoulaye Ba, présumé meurtrier de son fils Alé Ba, a été cueilli et conduit à la brigade, il a causé d’énormes soucis aux hommes en bleu, qui avaient toutes les peines du monde à le maîtriser. Le monstre hurlait fort, piquait une crise de délirium tremens, se débattait avec violence et réclamer son défunt fils. Il s’agitait, se cognait la tête contre les grilles de la chambre de sûreté et exprimait son désir de mettre fin à ses jours. «Emmenez-moi mon fils Alé ! Je ne l’ai pas tué. C’est l’œuvre de notre voisinage. Je veux me suicider», s’écriait Ba. On souffle qu’il a fallu trois paires de menottes pour immobiliser le supposé criminel.
Son épouse lui fait deux enfants (le garçon tué et une fillette) et le quitte, à cause de ses agissements de drogué

Le mis en cause est un jeune divorcé. Il est âgé d’une trentaine d’années. Il a pris femme grâce à sa maman, qui a mis les petits plats dans les grands pour lui trouver une épouse. Celle-ci lui a fait d’ailleurs deux enfants, dont le garçon Alé Ba, avant de le quitter suite aux nombreuses menaces de mort contre sa personne. Mais, lorsqu’elle a voulu assurer la garde des enfants, soufflent nos sources, Ba lui a opposé une fin de non recevoir et récupéré le garçon avec lui avant de lui laisser la fillette cadette. Le défunt môme passait la nuit avec sa tante paternelle. Mais, depuis que Ba a eu des démêlés avec cette dernière, il a décidé de reprendre son fils aîné et de dormir avec lui. Cela a duré juste quelques jours avant que survienne l’horreur.

Il avait tué un individu par accident de la circulation et pris la fuite ; son papa fait la prison à sa place

Après que son papa lui a acheté un camion, Ba avait fait un accident mortel de la circulation routière et s’est réfugié durant quelques années en Mauritanie, avant de revenir. Son père avait pris sur lui la responsabilité d’endosser le drame et avait séjourné quelques mois en prison à la place de son polisson de fils. Qui avait sabré un individu lors d’une bagarre, qui avait été interné à l’hôpital et soumis à des soins médicaux intensifs. Mais, quelque temps après sa sortie, il a fini par décéder dès suites de ses blessures consécutives à l’agression à la machette.
Sa maman avait piqué une crise à cause de son attitude, avant de décéder plus tard

On apprend que la mère d’Abdoulaye Ba – qui a tout fait pour lui – a saisi à deux reprises d’une plainte contre son fils la gendarmerie de Keur Massar pour menaces de mort à ascendant, entre autres. Son état de santé s’est vite dégradé par une subite crise, suite au comportement dangereux et insupportable de son enfant dans la maison. Elle a fini par rendre l’âme, il y a juste deux mois.

La famille redoute une évasion du monstre de la brigade et craint des représailles

Assassiné par son propre papa, Alé Ba, 6 ans, a été transporté à l’hôpital Aristide Le Dantec pour les besoins d’une autopsie. Mais, les membres de la famille ont exprimé hier toute leur crainte face à une éventuelle évasion d’Abdoulaye Ba de la brigade de gendarmerie. «On vit présentement la peur au ventre. Il a une fois réussi à se faire la belle lorsqu’il y a été conduit pour des faits répréhensibles. Mais, il a trompé la vigilance des gendarmes avant de se fondre dans la nature. Il est capable de jouer au fou ou plutôt au dépressif pour écoper d’une peine moins sévère, et revenir à la maison pour nous tuer tous. C’est un drogué tamponné ! Il picole, fume du chanvre indien et sniffe du produit diluant. Il sait cependant très bien ce qu’il fait. Il me déteste à mort et me dénie le statut d’aînée de la famille parce que je ne me laisse pas faire devant ses agissements», nous confie la demi-sœur aînée.
V. P. NDIAYE
jotaay.net

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

Xalass du Vendredi 12 Octobre 2018 avec Mamadou M. Ndiaye et Ndoye Bane

Share this on WhatsApp Share this on WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)