Accueil / Actualités / Trajectoire économique du Sénégal : Amadou Ba explique en quoi Macky Sall a fait mieux que Senghor, Diouf et Wade

Trajectoire économique du Sénégal : Amadou Ba explique en quoi Macky Sall a fait mieux que Senghor, Diouf et Wade

Comme vous le suivez en direct sur Dakaractu, il se tient depuis ce matin, de bonne heure, un Conseil présidentiel sur la politique économique et sociale. Introduit par le chef de l’Etat qui préside la rencontre, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan s’est réjoui, chiffres à l’appui, de la « bonne tenue des finances publiques en 2016 ».
« Après 3 ans de mise en œuvre, le PSe a transformé l’économie sénégalaise dotée d’un bon cadre macro-économique. La croissance économique s’est consolidée. Pour la première fois depuis 40 ans, le Sénégal a enregistré un taux de croissance supérieur à 6% trois années consécutives. Au regard des indicateurs disponibles, l’objectif de 2017 va être atteint. L’inflation reste faible (0.1%). La tendance à la réduction du déficit se poursuit (4,3 % en 2016, après 4,8 en 2015 et 6,7 en 2011). Le déficit du compte courant aussi continue sa tendance baissière (4,7% en 2016 contre 5,3 % en 2015). La dette publique reste soutenable à 60,7 % en deca de la norme communautaire de 70 % », a déclaré M. Amadou Ba.
« L’ensemble des odd pris en charge par le PSE »
« L’ensemble des Odd sont pris en charge », se félicite le ministre. Il en veut pour preuve, l’Odd 1, relatif à l’éradication de l’extrême pauvreté couvert par des politiques comme : celle des Bourses de sécurité familiale qui vont concerner 400 000 familles en 2018, le programme d’autonomisation des femmes, le programme d’appui à la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes, la Couverture maladie universelle (Cmu). L’Odd 2 (Faim zéro) explique les performances visées dans le secteur agricole. L’Odd 4 (Enseignement) est pris en charge par la Loi instituant l’Enseignement obligatoire pour une période de dix ans. Amadou Ba a aussi partagé avec les participants à ce Conseil présidentiel les mesures prises pour assurer l’accès universel à l’eau à l’horizon 2030.
Ce dernier a fait part de l’alignement des Objectifs de développement durable (Odd) sur les politiques publiques, notamment le Plan Sénégal émergent. A cet égard, renseigne l’argentier de l’Etat, des travaux ont été menés pour s’assurer du niveau d’alignement des Odd au PSE. Ainsi, un rapport sera présenté devant les Nations unies après l’approbation du chef de l’Etat.
Si tout cela est possible, c’est parce que, explique Amadou Ba, il y a eu la mise en place d’un cadre harmonisé de suivi et d’évaluation des politiques publiques consacré parle décret 2015-679 qui institue le dispositif, conformément aux recommandations du dernier conseil. Il cite la formulation du Document de programme et de réforme de l’environnement des affaires et de la compétitivité, le document de réforme qui a été élaboré et validé après son adoption définitive intervenue au cours du dernier Conseil présidentiel il y a dix jours, l’augmentation des transferts financiers de l’Etat vers les collectivités locales au titre de l’Acte 3 de la Décentralisation hausse significative, qui ont été de 13, 10 % en 2016 pour atteindre 48 milliards de F Cfa et la revue sectorielle et thématique des politiques publiques tenue à travers les quatorze régions sous la coordination d’un secrétariat technique.
dakaractu

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

REMISE DES CLÉS DE L’ARÈNE NATIONALE DIMANCHE

Share this on WhatsApp Le président de la République Macky Sall et son homologue chinois, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)