vendredi , octobre 19 2018
Accueil / A la une / Ucad : 6 nouveaux pavillons inaugurés par le président Macky Sall

Ucad : 6 nouveaux pavillons inaugurés par le président Macky Sall

En cette après-midi du 4 octobre, le président Macky Sall a inauguré, dans la joie et la convivialité, six nouveaux pavillons d’une capacité de 4000 lits, à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

La deuxième visite du président Macky à l’UCAD a été, contrairement à 2015, une réussite et un plaisir. Au lieu de jets de pierres, cette fois, son Excellence a reçu des applaudissements. Il a ainsi inauguré, à l’École Supérieure Polytechnique (ESP), six nouveaux pavillons. Les 4000 nouveaux lits sont là, et bientôt, 3116 autres suivront, dans le cadre du projet de partenariat public-privé avec ASMA.

Saisissant l’occasion, le représentant des étudiants, Doudou Diouf, a fait part de certaines revendications au président. « Vous avez beaucoup fait pour le social. Nous vous demandons d’en faire autant pour la pédagogie, » a-t-il insisté. Il a également évoqué les retards dans la délivrance des diplômes et dans les années académiques.

Macky sensible à la douleur des étudiants

La question épineuse des bourses non perçues à temps, n’a pas manqué de refaire surface, au cours de la cérémonie : «Nos manifestations, qui sont dues à certaines conditions d’études, se passent dans la rue. A chaque fois nos camarades sont tués,» regrette l’étudiant Diouf. Il a poursuivi, rappelant que «les forces de l’ordre nous repoussent jusqu’à nos derniers retranchements.» Et de dire avec conviction : «Il faut que le cancer se soigne maintenant. Nous pensons pouvoir compter sur vous pour que ce phénomène cesse.» Doudou Diouf a surtout réclamé justice pour l’étudiant Fallou Sène, tué le 15 mai dernier à l’Université Gaston-Berger de Saint.
Macky Sall a tenu à répondre à chacune des requêtes faites par les étudiants. Mais le point le plus délicat, celui de la justice, a retenu toute son attention : «Je suis très sensible à votre message sur la justice. J’ai été plus que meurtri d’apprendre le décès de Fallou Sène» a confié, désolé, le président. Avant de préciser : « Bien sûr que la justice devra s’exprimer… Il appartient aux magistrats, et à eux seuls, d’appliquer la loi pour le peuple.»

IGFM

About hamet Guèye

Voir aussi

Parcelles Assainies : Un Baye Fall retrouvé mort et pendu dans sa chambre

Share this on WhatsApp Les populations de l’Unité 24 des Parcelles Assainies se sont réveillées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)