Tech

Un drone vient au secours de nageurs en Australie lors d’un sauvetage inédit

En janvier dernier, un drone a secouru deux nageurs en difficulté au large des côtes australiennes. Une première des plus prometteuse dans ce pays où les attaques de requin se multiplient.

C’est une première mondiale. Australie, un drone a secouru deux nageurs en difficulté au large de Lennox Head en Nouvelles-Galles du Sud, non loin de la frontière avec le Queensland. Tout a commencé le jeudi 18 janvier, alors que des nageurs sauveteurs australiens réalisaient un exercice en conditions réelles avec un drone.

Des plagistes alertent alors Jai Sheridan, le pilote de l’engin, sur le fait que deux adolescents ont été emportés au large et sont actuellement en prise avec une houle de trois mètres. Ni une, ni deux, le pilote fait décoller son drone qui en arrivant sur les lieux de l’incident largue une bouée de sauvetage aux nageurs.

Les adolescents ont ensuite pu regagner la côte, intacts. Ils ne présentaient que des signes d’épuisement, rapporte le Sydney Morning Herald. En tout et pour tout, le sauvetage a duré 70 secondes. « J’ai été en mesure de le lancer, de le faire voler jusqu’à l’endroit donné, et de balancer la bouée en une à deux minutes. Habituellement, cela aurait pris plusieurs minutes à nos maîtres-nageurs pour atteindre les victimes », a raconté Jai Sheridan, le pilote en question, au Gold Coast Bulletin.

Un taux de détection de 90 %

L’Australie est pionnière en la matière. Plusieurs dizaines d’engins ont ainsi été testés durant l’été austral sur diverses plages du continent. Ces drones sont également conçus pour repérer les requins qui attaquent parfois les baigneurs et les surfeurs au large des côtes. Pour ce faire, ces engins sont dotés d’un algorithme que les chercheurs ont entraîné à partir d’une base de vidéos aériennes de requins.

Le logiciel développé par le Pr. Michael Blumenstein, de L’Université de Technologie de Sydney, est ainsi capable de faire la différence entre les baigneurs et plusieurs représentants de la faune marine. Concernant les requins son taux de réussite lors de l’identification est de 90 %, contre 16 % à l’œil nu. Les autorités de Nouvelles-Gales du Sud ont investi 430.000 dollars australiens (plus de 280.000 euros) en 2017 dans une flotte de drones afin de patrouiller à la recherche de requins sur les plages du nord de l’État.

« La charge d’objets utiles que ces drones peuvent emporter avec eux leur permet d’être très polyvalents », affirme Michael Blumenstein. John Barilaro, député de Nouvelles-Galles du Sud, abonde en ce sens : « Jamais auparavant un drone, équipé d’un système de flottaison, n’a été utilisé comme cela pour secourir des nageurs. » Dans un avenir proche, le drone pourrait ainsi permettre aux secouristes présents sur les plages australiennes de sauver encore plus de vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)